La Pologne continue de défier Bruxelles

Varsovie fait peu de cas des inquiétudes de la Commission. [Ume Illus/Shutterstock]

Bruxelles a envoyé une lettre à la Pologne pour lui demander de respecter la décision de la Cour de justice de l’UE ordonnant la suspension de l’abattage d’arbres dans la forêt de Białowieża, a indiqué une source à la Commission européenne.

Le ministère polonais de l’Environnement avait réagi à cette décision en affirmant que Varsovie poursuivrait les coupes qu’elle considère légales.

« Le premier vice-président [de la Commission] Frans Timmermans et le commissaire à l’Environnement Karmenu Vella ont envoyé une lettre aux autorités polonaises le vendredi 4 août demandant l’assurance que la Pologne respecte pleinement les mesures provisoires de la Cour de justice sur la forêt de Białowieża », a souligné cette source.

Après une requête « urgente » de la Commission, la Cour de justice de l’UE (CJUE) a ordonné fin juillet la suspension de l’abattage des arbres dans ce site naturel protégé, une des dernières grandes forêts primaires d’Europe, en attendant qu’elle prenne une décision finale sur le référé déposé le 13 juillet par l’exécutif européen.

La CJUE ordonne à Varsovie de cesser les abattages dans la forêt de Białowieża

Saisie par la Commission, la Cour de justice de l’UE a ordonné à la Pologne de suspendre les abattages d’arbres dans la forêt de Białowieża, un site naturel protégé. Varsovie soutient cependant que les abattages permettent d’entretenir la forêt.

À terme, cette procédure peut éventuellement mener à des sanctions financières contre la Pologne.

« La Commission suit la situation avec une grande préoccupation », a affirmé la source à la Commission, selon qui « l’urgence » de cette affaire nécessite une décision rapide de la CJUE.

La Pologne soutient qu’elle procède à des coupes de « protection » pour notamment stopper des attaques d’insectes xylophages. La Commission estime au contraire que les mesures des autorités polonaises menacent la faune.

Le bras de fer européen autour de la forêt de Bialowieza se poursuit

C’est devant la Cour de justice de l’Union européenne que sera désormais discuté le sort de la forêt de Bialowieza. Mais afin de parer à la destruction en cours de l’une des dernières forêts primaires d’Europe, Bruxelles impose des mesures provisoires, pour empêcher Cracovie de poursuivre les abattages en cours. Un article de notre partenaire le JDLE

Les relations entre Bruxelles et Varsovie sont très tendues. Le 29 juillet, la Commission européenne a lancé une procédure d’infraction contre une des réformes judiciaires controversées de la justice mise en place par le gouvernement conservateur.

La Commission avait précédemment menacé de déclencher la procédure de l’article 7, qui au terme d’un processus complexe, peut déboucher sur une suspension des droits de vote d’un pays au sein du Conseil de l’UE, qui regroupe les États membres.

Contre la Pologne, la Commission choisira-t-elle l’«option nucléaire»?

La Commission européenne doit décider de la manière dont elle gérera la réforme judiciaire polonaise, qui enfreint les principes d’état de droit et menace l’indépendance de la justice.