EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

03/12/2016

Des Néerlandais lancent une pétition contre la ratification du CETA

Politique

Des Néerlandais lancent une pétition contre la ratification du CETA

La Wallonie n'est pas la seule région où le CETA ne fait pas l’unanimité. Des milliers de régions et de villes en Europe sont vent debout contre l’accord UE-Canada et contre les autres accords commerciaux. [Bodo Marks/Greenpeace]

Un groupe néerlandais a déjà récolté plus de 190 000 signatures pour bloquer la ratification du CETA, l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada.

Après sept ans de négociations et une conclusion à suspense, l’UE et le Canada ont fini par signer l’accord de libre-échange le 30 octobre.

>> Lire : La signature du CETA sous haute tension

Toutefois, le traité doit encore être ratifié par les 28 États membres. Des militants néerlandais s’affairent déjà à bloquer l’accord grâce à un référendum, comme ils l’ont fait en avril dernier pour l’accord d’association UE-Ukraine.

>> Lire : Les Néerlandais s’opposent à l’accord entre l’UE et l’Ukraine

Même si les référendums sont non contraignants, un rejet du CETA par les électeurs serait très embarrassant pour le gouvernement, comme ce fut le cas pour le traité avec l’Ukraine.

Les mêmes activistes, de la plateforme « CETA-TTIP referendum » ont demandé un référendum contre le TTIP, neuf jours seulement après que les Néerlandais ont voté « non » au traité avec l’Ukraine.

>> Lire : Les Néerlandais réclament désormais un référendum sur le TTIP

La plateforme CETA-TTIP Referendum est constituée de la fondation More Democracy, de Defence for the environment, de Food Watch et du groupe de réflexion Transnational Institute.

Selon ces organisations, le CETA et le TTIP menacent la démocratie, car des multinationales pourront poursuivre les gouvernements en dehors de toute juridiction nationale. Selon eux, ils porteraient également atteinte aux normes nationales. Les signatures sont collectées sur une plateforme Internet. L’objectif de la pétition est d’en récolter 300 000.