La France en état d’urgence après une série d’attaques

Une image de l'artiste Banksy le 13/11

L’état d’urgence a été déclaré en France vers minuit le 13 novembre, après une série d’attentats terroristes ayant fait plusieurs dizaines de morts. Plusieurs attaques simultanées ont eu lieu dans l’Est parisien, à proximité du lieu où les attentats contre Charlie Hebdo avaient eu lieu, et notamment dans une salle de concert, le Bataclan.

Le stade de France, où le président Hollande assistait à un match de foot, a également été cible d’un attentant suicide selon la police française.

Les dirigeants européens ont immédiatement fait part de leur solidarité, à commencer par le britannique David Cameron, mais aussi Angela Merkel ou Jean-Claude Juncker, ainsi que le président Obama. « Paris représente les valeurs de l’humanité » a assuré le président américain. Le premier ministre grec Alexis Tsipras a aussi exprimé ses condoléances

L’état d’urgence décrété en conseil des ministres signifie des pouvoirs de police sur l’ensemble du territoire. La fermeture des frontières a aussi été décrétée, pour éviter de laisser sortir ou entrée des terroristes.

Selon la police, 7 attaques au total auraient été perpétrées dans Paris. Le plan rouge Alpha a été déclenché, ce qui signifie que la mobilisation policière et médicale sera à son niveau maximal.