EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

03/12/2016

En direct : l’élection de Trump crée une onde de choc en Europe

Politique

En direct : l’élection de Trump crée une onde de choc en Europe

Donald Trump, homme politique sans expérience et populiste, va entrer à la Maison-Blanche.

Comme pour le Brexit au Royaume-Uni, les sondages d’opinion américains ont fait fausse route en croyant jusqu’au dernier moment à l’élection d’Hillary Clinton. Contre toute attente, Donald Trump devient le 45ème président des États-Unis.

Marion Candau 10/11/201619:22

Trump, Wall Street et les banques : vers une dérégulation massive

C’est un des rares points sur lesquels il s’est montré constant : Donald Trump veut abolir la loi Dodd-Frank de stabilité financière votée par les démocrates après la crise des subprimes. Derrière son discours offensif contre Wall Street, le milliardaire est proche des hedge funds.Un article de notre partenaire La Tribune.

EurActiv.fr

Marion Candau 10/11/201610:31

Manifestations anti-Trump dans plusieurs grandes villes du pays

Des milliers d’Américains abasourdis après les résultats de l’élection présidentielle ont manifesté dans plusieurs villes du pays contre le président élu Donald Trump, qui devait être reçu jeudi à la Maison-Blanche par Barack Obama.

La scène semblait encore inimaginable il y a 48 heures. Mais la rencontre entre les deux hommes dans le Bureau ovale devrait se faire à 11 heures (16H00 GMT). Ils s’adresseront ensuite très brièvement à la presse.

Michelle Obama s’entretiendra pour sa part avec la prochaine Première dame Melania Trump.

« Je l’ai invité à venir à la Maison-Blanche pour discuter de comment assurer une transition réussie », a expliqué mercredi M. Obama à propos de sa rencontre prévue avec le milliardaire populiste.

Sous le choc, des milliers de manifestants se sont rassemblés mercredi soir à travers le pays, de New York à Los Angeles en passant par la Maison-Blanche, pour protester contre sa victoire et dénoncer les vues racistes, sexistes et xénophobes, selon eux, de Donald Trump.

À Los Angeles, des milliers de Californiens ont envahi un important axe routier et une effigie du nouveau président a été brûlée devant l’hôtel de ville. À New York, la police a arrêté 15 personnes, selon le New York Times. Une foule s’est rassemblée au pied de la Trump Tower, domicile du président élu, scandant « Trump à la poubelle ! ».

(AFP)

Marion Candau 10/11/201610:24

Hillary Clinton a appelé mercredi les démocrates à accepter le résultat « douloureux » de l’élection. « J’espère qu’il va réussir en tant que président de tous les Américains », a déclaré Mme Clinton, visiblement émue, lors de sa première apparition publique depuis l’annonce de sa défaite. « C’est douloureux, et cela le restera pendant longtemps », a-t-elle ajouté.

Amère consolation pour Mme Clinton : elle a perdu l’élection, dont le résultat est décompté État par État, mais au niveau national, elle a obtenu environ 200 000 voix de plus que son adversaire, selon des résultats qui n’étaient pas encore complets mercredi soir.

Marion Candau 10/11/201610:18

« Si les peuples réservent autant de surprise aux élites, c’est que les élites sont déconnectées » a assuré la candidate du FN, Marine Le Pen. « Ce qui s’est passé c’est la volonté de rompre avec la mondialisation sauvage, la volonté de retrouver la notion de frontière » a-t-elle ajouté, en soulignant le lien avec sa propre éventuelle élection, en 2017.

Après Trump, le FN tente d'exploiter le filon de la fatalité

L’élection d’un président populiste «rend possible ce qui est présenté comme impossible» a assuré l’eurodéputée Marine Le Pen après l’élection de Trump.  Le mode de suffrage français pour les présidentielles hypothèque toutefois une éventuelle victoire du FN.

EurActiv.fr

Marion Candau 10/11/201610:16

La victoire de Trump en caricatures

Donald Trump defied the polls and beat Hillary Clinton in the US election on 8 November to become the 45th president of the United States. Here is Berco’s take on events.

EurActiv.fr

Aline Robert 09/11/201614:36

Cette élection me parait être l’expression d’un rejet du système profond, et sous-estimé. Le même qui a conduit nos amis britanniques à décider de sortir de l’Union Européenne il y a quelques mois.(…) Ces votes expriment une demande de protection et de respect du sentiment populaire que je crois partagée par les Français. Elle doit être entendue et comprise, sans conduire pour autant à des réponses de fermeture ou de repli. C’est la condition pour les transformer non pas en rejet du présent mais en espoir de changement. C’est l’enjeu des six prochains mois » a déclaré Emmanuel Macron, ex ministre de l’Economie et candidat potentiel mais non déclaré à l’élection présidentielle française.

Manon Flausch 09/11/201613:26

La transition commence : Barack Obama a invité Donald Trump à la Maison-Blanche le 11 novembre.

Manon Flausch 09/11/201613:23

Marion Candau 09/11/201612:18

Alain Juppé met en garde contre le « populisme » après Trump

Alain Juppé, favori pour l’investiture présidentielle à droite, a mis en garde mercredi contre la tentation de « l’extrémisme » et du « populisme » en France, après l’élection aux États-Unis de Donald Trump. Il a aussi appelé au rassemblement « pour faire barrage au Front national ».

L’ancien chef de la diplomatie française a invité par ailleurs dans un communiqué le président-élu, appelé à prendre ses fonctions le 20 janvier prochain, à favoriser « une démocratie américaine apaisée » et à définir « les axes de son dialogue avec la France et l’Europe ».

« La réponse n’est pas dans le populisme, le populisme, c’est mentir au peuple, c’est lui faire prendre des vessies pour des lanternes. La vérité, c’est que nous allons avoir besoin de réformes exigeantes auxquelles il faut se préparer », a insisté Alain Juppé.

« Je ne veux pas que petit à petit deux France se séparent, une France entreprenante, conquérante, ouverte sur le monde, confiante dans l’avenir, qui existe, qui est forte, et puis une France qui se sent délaissée, la France de certains territoires, de la ruralité en particulier, qui se sent décrocher, la France des jeunes qui sont à 24% d’entre eux au chômage aujourd’hui », a ajouté le maire de Bordeaux.

(Reuters)

Marion Candau 09/11/201612:11

« Le peuple américain vient de se prononcer et a élu Donald Trump président des États-Unis, que je félicite comme il est naturel entre deux chefs d’États démocratiques », a déclaré le président François Hollande dans une courte déclaration depuis l’Élysée.

« Mais cette élection américaine ouvre une période d’incertitude qui doit être abordée avec lucidité et clarté » a-t-il prévenu. « Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est la paix, la lutte contre le terrorisme, la situation au Moyen-Orient, la préservation de la planète. Sur tous ces sujets, j’engagerai le dialogue avec la nouvelle administration américaine. »

« Ce nouveau contexte exige plus que jamais que la France soit forte et prenne ses responsabilités partout dans le monde. Ce contexte appelle aussi à une Europe unie et capable de s’exprimer et de porter une politique partout où ses valeurs sont en cause : la liberté, la dignité la cohésion sociale, la lutte contre la pauvreté. »

« Des leçons sont forcément tirées de tout scrutin. Cette élection vient après d’autres scrutins et nous devons regarder la situation en face. Nous devons trouver les réponses, elles sont en nous et doivent justement être capables de dépasser les peurs », a déclaré François Hollande.

« Plus que jamais cette élection nous conduit à prendre nos responsabilités, celle de la France, et aussi de l’Europe. »

Aline Robert 09/11/201611:56

Alain Lamassoure : « la victoire de Trump doit nous pousser à prendre notre destin en main »

Pour Alain Lamassoure, l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis est l’occasion pour l’UE de finir de bâtir une véritable Europe politique et de la défense.

EurActiv.fr

Manon Flausch 09/11/201611:22

Trump président, quel impact sur l’énergie et le climat?

L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis aura un impact corrosif sur les politiques climatiques et énergétiques mondiales et européennes.

EurActiv.fr

Marion Candau 09/11/201610:59

Les eurodéputés français très divisés après l'élection de Trump

Les élus français du Parlement européen contactés par EurActiv dès le résultat de l’élection américaine ne sont pas tous aussi catastrophés. Le FN se réjouit, la droite temporise, tandis que les autres partis s’alarment.

EurActiv.fr

Marion Candau 09/11/201610:40

La priorité de Trump ? Tout faire pour « effacer la présidence d’Obama », soulignait l’hebdomadaire The New Yorker, cité par Courrier international. L’idée étant d’agir de façon extrêmement rapide et de signer un maximum de décrets présidentiels afin de détricoter l’œuvre de son prédécesseur et d’accomplir les changements promis pendant sa campagne.

Trump a entre les mains la possibilité de « renoncer aux accords de Paris sur la réduction des gaz à effet de serre ». Il peut également « relancer la construction de l’oléoduc Keystone XL devant relier le Canada aux États-Unis », que Barack Obama avait stoppée. Il peut suspendre « le programme d’accueil des réfugiés syriens ». Et revenir sur les réglementations sur les ventes d’armes à feu édictées par Obama, en « annulant notamment les vérifications des antécédents des acquéreurs d’armes ». Autant d’options permettant de rendre, selon Trump, « sa grandeur à l’Amérique », comme le martelait son slogan de campagne.

Source : Courrier international

Marion Candau 09/11/201610:17

Marion Candau 09/11/201609:56

« Le nouveau président des États-Unis mérite le respect des institutions européennes et de l’Union européenne et nous espérons que Donald Trump, dans ses futures relations avec les États membres, respectera les droits fondamentaux et les règles fondamentales de l’UE », a déclaré Martin Schulz, président du Parlement européen. « Je suis sûr que le président élu Donald Trump sera différent du candidat Donald Trump de la campagne présidentielle, c’était déjà visible durant sa déclaration ce matin. »

http://audiovisual.europarl.europa.eu/AssetDetail.aspx?id=8a6c2d80-ec43-45d8-8102-a6b9008977ee

Marion Candau 09/11/201609:41

Nadine Morano a aussi pris la parole sur Twitter pour dénoncer le complotisme médiatique et se réjouir de la victoire de Trump https://twitter.com/nadine__morano/status/796214976411209728

Marion Candau 09/11/201609:40

Trump-Poutine, la nouvelle paire ?

« Face Vladimir Poutine et Donald Trump, une défense européenne est indispensable », a martelé Daniel gros, directeur du Centre for European Policy Studies. En effet, Donald Trump était clairement le candidat favori du Kremlin durant la campagne. Comme l’a dit l’ancien chef de la CIA, Michael V Hayden, le 3 novembre, il y a toujours eu une entente autoritaire cordiale entre le candidat républicain et le président russe. L’ancien chef de la CIA a également souligné que Donald Trump faisait écho à Poutine en ce qui concerne la Syrie et l’État islamique. Sur ce sujet, il considère que la Russie et le dictateur syrien Bachar al-Assad (et l’Iran) cherchent à « mettre Daech à néant ».

Charles Grant, directeur du Centre for European Reform, a déclaré dans un tweet que le plus grand gagnant de l’élection de Trump était Poutine, et que les plus grands perdants étaient l’Ukraine et les autres pays d’Europe de l’Est intimidés par la Russie.

Marion Candau 09/11/201609:20

Lors d’un événement organisé ce matin par les ambassadeurs américains auprès de l’UE et par l’OTAN, Daniel Gros, directeur du Centre for European Policy Studies, a déclaré que l’élection de Donald Trump risquait d’encourager le populisme à travers le monde. L’Europe doit profiter de cette occasion pour montrer qu’elle continue d’être le porte-étendard des droits de l’Homme, a-t-il affirmé. « Les États-Unis vont en sens contraire. De notre côté, nous devons nous unir et renforcer notre politique interne et externe en vue d’élections clés l’année prochaine », a-t-il ajouté, faisant référence aux élections allemandes et françaises de 2017.

« La démocratie orientée vers les minorités est en déclin alors que la démocratie non-libérale [terme introduit par le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán] pour la majorité prend de plus en plus de place ».

Marion Candau 09/11/201609:12

Michel Barnier, chef des négociations avec le Royaume-Uni, appelle au rassemblement européen.

Marion Candau 09/11/201609:09

À la surprise générale, Donald Trump devient bien le nouveau président des États-Unis avec à son compte, 269 grands électeurs. Hillary Clinton, la candidate démocrate n’en a rassemblé que 218 pour l’instant. Les républicains contrôlant le Sénat et le Congrès, le candidat populiste entre à la Maison-Blanche avec d’énormes pouvoirs.

Marion Candau 09/11/201609:01

Alors que la victoire de Donald Trump n’était pas encore confirmée, Marine Le Pen s’est empressée ce matin de féliciter le nouveau président.

Marion Candau 09/11/201608:58

« Les liens entre les USA et l’UE sont plus forts que tout changement politique », a déclaré Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne sur Twitter. « Nous continuerons à travailler ensemble en redécouvrant les forces de l’Europe. »