Theresa May privée de dîner au prochain Conseil européen

La Premier ministre britannique, Theresa May

Le sommet de fin d’année des dirigeants européens ne durera qu’une journée et se conclura par un dîner auquel la Première ministre britannique, Theresa May, n’est pas conviée.

Donald Tusk, le président du Conseil européen, a invité les dirigeants européens à une réunion plus courte que d’habitude, le 15 décembre à Bruxelles. Les sommets européens durent généralement deux jours.

Le sommet commencera donc à 11h30 au lieu de 15h et se terminera par une conférence de presse du président du Conseil, du président de la Commission et du Premier ministre de Slovaquie, le pays à la tête de la présidence tournante de l’UE, à 18h30. Les dirigeants des 27 États membres poursuivront ensuite leurs discussions lors d’un dîner de travail, auquel Theresa May n’assistera pas.

Depuis le référendum du Brexit, en juin, les chefs d’État et de gouvernement ne se sont rencontrés qu’une seule fois sans le Royaume-Uni, le 16 septembre à Bratislava, pour une rencontre « informelle ». Si la raison annoncée de cette rencontre était l’avenir de l’UE après la sortie du Royaume-Uni, il semblerait que les dirigeants aient surtout parlé du Brexit lui-même et des négociations de sortie.

>> Lire : Tusk espère une Europe plus forte après le Brexit

Les rencontres sans la Première ministre britanniques sont appelés « informelles » parce que les 28 ne peuvent prendre de décisions officielles que tous ensemble.

Theresa May restera un membre à part entière du Conseil après l’activation de l’article 50, jusqu’à la fin des négociations de divorce entre Londres et Bruxelles. Les 27 chefs d’État et de gouvernement pourront néanmoins officiellement se rencontrer à 27 dès l’activation officielle de l’article 50, mais uniquement pour discuter de questions liées au Brexit.

Lors du prochain sommet, au printemps, les dirigeants devraient se réunir pour la première fois dans un nouveau bâtiment, le New Europa.

>> Lire : Les pays européens en quête d’un élan post-Brexit à Bratislava