EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

17/01/2017

Élections britanniques : l’incertitude règne et le soutien pour l’UE augmente

Royaume-Uni en Europe

Élections britanniques : l’incertitude règne et le soutien pour l’UE augmente

Chefs de file des partis britanniques

[1000 Words / Shutterstock.com]

À la veille des élections législatives en Grande-Bretagne, les deux grands partis politiques se retrouvent au coude à coude dans les sondages. 

Ce sont les élections les plus serrées que le Royaume-Uni ait connues depuis des années. Il semble désormais évident qu’aucun parti ne remportera la majorité lors du vote du 7 mai.

Les instituts de sondage YouGov et ComRes créditent les conservateurs et les travaillistes de 33 % d’intentions de vote chacun.

Comme il sera nécessaire de former une coalition pour disposer d’une majorité au parlement, les partis qui seront probablement en 3ème et 4ème position sont donc en train de négocier leur position.

Le Parti national écossais a déclaré qu’il ne soutiendrait pas le gouvernement conservateur et qu’il cherchait à constituer un bloc d’électeurs avec les Verts et les nationalistes gallois, le Plaid Cyrmu.

Quant aux libéraux-démocrates, qui forment actuellement une coalition avec les conservateurs, ils ont déclaré le 5 mai que le parti qui remportait le plus de sièges devrait être le premier à faire une tentative de formation de gouvernement.

Les sondages prédisent que ce sont les conservateurs qui obtiendront le plus de sièges au nouveau parlement.

>> Lire : En direct: Les élections au Royaume-Uni, vers un vote sur l’Europe ?

S’ils constituent le nouveau gouvernement, les Tories ont promis d’organiser un référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE avant fin 2017.

Pourtant, l’opinion publique n’a jamais autant soutenu le fait de rester dans l’UE.

Selon un sondage publié lundi par YouGov, 34 % des Britanniques voteraient clairement pour rester dans l’UE, contre 18 % qui voteraient clairement pour un « Brexit ».

Chez les plus hésitants, un autre 18 % voterait probablement pour rester dans l’UE, et14 % contre. Les 16 % restants sont indécis.

Contexte

Les élections de 2015 vont très certainement déboucher sur le deuxième parlement britannique sans majorité depuis la Seconde Guerre mondiale.

Prochaines étapes

Jeudi 7 mai 2015 : élections législatives au Royaume-Uni