EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

29/07/2016

La Commission introduit la semaine européenne du sport

Santé & Modes de vie

La Commission introduit la semaine européenne du sport

Obesity among children is a growing problem in the EU [Shutterstock]

La commissaire européenne chargée des sports, Androulla Vassiliou, a présenté le 11 juin les projets relatifs à la première semaine européenne du sport, qui aura lieu en septembre 2015.

Avec le soutien des États membres, cette manifestation a pour but de promouvoir l’exercice physique et le sport à tous les niveaux. En septembre 2013, Androuilla Vassiliou avait dévoilé ses projets à EurActiv. Elle a expliqué qu’il fallait porter plus d’attention à la question sportive et pousser les Européens à quitter leurs chaises pour renverser la tendance de l’obésité. La Commission européenne devrait financer la semaine européenne du sport sur la base d’Erasmus+, le nouveau programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Selon l’organisation World Obesity, le surpoids des enfants a augmenté en Europe ces dernières décennies. Une étude auprès de 7000 enfants scolarisés montre que 19,7 % de la population grecque est en surpoids voire obèse, contre 16 % en Espagne, 11,6 % en Belgique ou encore 9,9 % en Allemagne. Les données montrent que les enfants issus des familles à faible revenu avaient plus de chances d’avoir une surcharge pondérale.

En même temps, une récente étude de l’Université de Göteborg montre que la moitié des parents d’Europe du Nord et centrale n’ont pas conscience de l’obésité de leurs enfants et 40 % considèrent que leurs enfants sont en réalité en dessous de la masse pondérale normale.

« Des exercices réguliers, ainsi que la pratique d’activités sportives et physiques, sont connus pour être les méthodes les meilleures et les plus efficaces en vue de lutter contre le surpoids et l’obésité. Si nous arrivons à inciter plus de personnes à quitter leurs chaises plus souvent, nous pouvons faire une énorme différence », a expliqué la commissaire.

La Commission coordonnera des manifestations et des activités dans toute l’Europe au cours de cette semaine. Les organisations qui souscriront aux objectifs bénéficieront des conseils de la Commission et d’un label « Semaine européenne du sport ».

La Commission encouragera également les campagnes nationales de sensibilisation. Tout en reconnaissant qu’il n’existe pas de solution universelle et qu’il convient de respecter les traditions et les structures sportives des États membres, la commissaire a rappelé que ces derniers devaient s’associer pleinement les acteurs régionaux et locaux à l’organisation des manifestations.

« C’est vital pour la réussite de la semaine européenne du sport. Notre but est d’organiser un événement majeur à l’échelle européenne pour aider nos citoyens à changer leur mode de vie tout en s’amusant», a-t-elle déclaré. 

Contexte

L’idée d’instaurer une semaine européenne du sport a vu le jour au Parlement européen dans le cadre du rapport FISAS 2012, qui tire son nom de son auteur, le député européen espagnol Santiago Fisas. Au cours de la même année, les États membres ont appelé la Commission européenne à envisager la création d’une semaine européenne du sport afin de promouvoir l’exercice physique et la participation à des activités sportives à tous les niveaux.

Erasmus+ comporte, pour la première fois, une ligne budgétaire spécifiquement dédiée au sport. Le budget prévu, de quelque de 265 millions d'euros sur sept ans, contribuera à développer la dimension européenne du sport en soutenant la lutte contre les menaces transfrontalières que sont, notamment, les matchs truqués et le dopage. Il soutiendra également des projets transnationaux faisant intervenir des organisations actives dans le domaine du sport de masse et favorisant, par exemple, la bonne gouvernance, l’inclusion sociale, l'égalité hommes-femmes, les doubles carrières et l’activité physique pour tous. 

Prochaines étapes

  • Sept. 2015 : première semaine européenne du sport

Plus d'information