EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

19/01/2017

La population française de plus de 80 ans en plein boom

Santé & Modes de vie

La population française de plus de 80 ans en plein boom

La part des personnes âgées de plus de 80 ans en France est passée de 4,5% à 6% en dix ans.

[Kristo-Gothard Hunor/Shutterstock]

La part des personnes âgées dans la population en France s’élève à 5,8 %. Un taux presque record dans l’UE qui s’expliquerait par une augmentation régulière de l’espérance de vie. Un article de notre partenaire, La Tribune.

La part des personnes âgées dans la population française a augmenté ces dernières années en passant de 4,5% à 5,8% entre 2005 et aujourd’hui. En 2015, la France comptait plus de 5,8 millions de personnes âgées de plus de 80 ans contre 2,8 millions il y a 10 ans. Dans le même temps, la population totale a augmenté, mais pas dans les mêmes proportions.

La part des femmes parmi cette population s’élève à plus de 65 %. Le vieillissement de la population française pourrait constituer un véritable défi pour garantir un équilibre démographique. À l’occasion de la journée mondiale des personnes âgées qui se déroulait ce premier octobre, Eurostat a mis en ligne des données qui permettent de faire un comparatif des personnes âgées en Europe.

>> Lire : L’UE s’attaque à la question du vieillissement démographique

L’Italie, la Grèce et l’Espagne sur le podium

En Europe, l’Italie (6,5%) possède la part la plus importante des personnes âgées de plus de 80 ans chez ses habitants (voir graphique) suivie de la Grèce (6,2 %) et de l’Espagne (5,8 %). La France se situe en quatrième position avec un taux légèrement plus faible que l’Espagne. À l’inverse, cette part se révèle très basse en Irlande (3%), Slovaquie (3,1%) ou Chypre (3,2%). La moyenne dans l’Union européenne en 2015 s’élève à 5,3%.

Voir tableau interactif

Un vieillissement en partie liée à la hausse de l’espérance de vie

Si la part des personnes âgées dans la population française est aussi élevée, c’est en partie lié à la hausse de l’espérance de vie. À ce titre, les chiffres d’Eurostat permettent de comprendre que c’est la France qui a la plus grande espérance de vie pour les personnes âgées de 80 ans et plus en 2015 ( + 11 ans) suivie de l’Espagne (+ 10,4 ans) et du Luxembourg (+10,1 ans). Dans l’UE, la moyenne se situe à 8,4 ans. En bas du tableau se trouvent la Bulgarie et la Roumanie.

Pour ces deux pays, les choses pourraient bien changer (voir carte). Entre 2004 et 2014, c’est en Roumanie que la hausse de l’espérance de vie à 80 ans a été la plus spectaculaire (+ 33%) et de loin puisque la seconde hausse la plus importante concerne l’Estonie (+21%).

Voir carte interactive

>> Lire aussi : Au sein de l’UE, les revenus de retraités font le grand écart logo_la_tribune.png