EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

29/09/2016

Le coût de la vie reste meilleur marché en Allemagne qu’en France

Santé & Modes de vie

Le coût de la vie reste meilleur marché en Allemagne qu’en France

Le coût de la vie est meilleur marché en Allemagne qu'en France [Thomas Schewe/Flickr]

Les disparités des prix entre les États membres demeurent importantes, notamment entre les pays nordiques et les nouveaux entrants. Les prix en France sont légèrement supérieurs à la moyenne européenne dans tous les domaines.

Les niveaux des prix des services et biens de consommation ont présenté de fortes disparités en fonction des États membres. En 2013, le niveau des prix pour les dépenses privées était 1,5 % plus élevé en Allemagne comparé à la moyenne dans les 28 États membres de l’UE, selon un rapport de l’office allemand des statistiques publié le 20 juin.

Le niveau des prix dans la plupart des pays limitrophes de l’Allemagne était plus élevé qu’outre-Rhin, à l’exception de la Pologne et de la République tchèque.

La France au-dessus de la moyenne

L’office européen des statistiques a analysé les prix, pour les produits alimentaires & les boissons non alcoolisées, les? boissons alcoolisées & le tabac, les articles d’habillement, l’électronique grand public, les véhicules personnels, l’hôtellerie & la restauration.

Dans toutes ces catégories, les prix en France sont supérieurs de 4 à 11 % par rapport à la moyenne de l’UE. La différence la plus notable avec l’Allemagne se situe dans les boissons alcoolisées et le tabac. Les Français paient en moyenne 18 % de plus pour ces produits que leurs voisins d’outre-Rhin.

Les pays nordiques en tête

Au sein de l’UE, le niveau des prix au Danemark était supérieur de 39,6 % à la moyenne des Vingt-Huit. Suivent ensuite d’autres pays scandinaves comme la Suède (+29,8 %) et la Finlande (+23,5 %). La Bulgarie connait quant à elle les prix les plus bas : le prix d’un panier représentatif de la ménagère coûte moitié moins cher que la moyenne à l’échelle de l’UE (-51,6 %).

Dans les pays tiers, seuls les Suisses (+ 55,9 %) et les Norvégiens (+54,9 %) paient encore plus que les Danois. La Macédoine et l’Albanie terminent le classement avec respectivement avec – 49,2 % et – 53,3 %.

Les données publiées se fondent sur des résultats sur les parités de pouvoir d’achat et la comparaison des niveaux de prix publiés le 19 juin par Eurostat.

Les niveaux de prix des denrées alimentaires et des boissons non alcoolisées en Pologne étaient inférieurs de 38 % par rapport à la moyenne de l’UE, contre +40 % pour le Danemark. Les disparités des prix entre les États membres pour ces catégories de produits sont moins prononcées que pour les biens et services. La Bulgarie enregistre les prix les plus bas pour les boissons alcoolisées et le tabac (-41 % en comparaison avec la moyenne) et l’Irlande les plus élevés (+78 %). Cet énorme écart s’explique principalement par les différences entre les systèmes fiscaux des États membres.

Les vêtements appartiennent à une catégorie de produits où les variations sont les moins fortes au niveau européen. Les vêtements sont meilleurs marchés en Hongrie (-25 % par rapport de la moyenne) et les plus chers en Suède (+30 %).

La restauration et l’hébergement connaissent des différences de prix plus marquées. En Bulgarie, les prix sont inférieurs à 53 % de la moyenne européenne. Ils sont plus élevés de 49 % au Danemark par rapport à la moyenne européenne.

Contexte

L'UE a pris plusieurs initiatives destinées à étendre les droits des consommateurs au-delà des frontières. Le programme « Consommateurs » 2014-2020 et l'agenda du consommateur européen en font partie.

L'exécutif européen a présenté une proposition pour le programme « Consommateurs » 2014-2020. il contient quatre objectifs majeurs : améliorer la sécurité des produits par le biais du contrôle et de la mise en oeuvre ; développer des campagnes de sensibilisation sur les droits des consommateurs ; garantir que les consommateurs européens bénéficient des mêmes droits, comme celui de recevoir des informations et des garanties sur un produit ;  mieux appliquer les lois de protection des consommateurs à l'échelle nationale.

Plus d'information