Les maladies d’origine animale se multiplient dans l’UE

La listériose est une maladie transmise à l'homme par voie alimentaire. [Shutterstock/ royaltystockphoto.com]

Les cas de maladies directement ou indirectement transmises par les animaux se multiplient dans l’UE, avertit un nouveau rapport de l’EFSA.

Le rapport de l’autorité de sécurité des aliments (EFSA) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) indique que les cas de listériose chez les humains ont augmenté de 16 % entre 2013 et 2014, avec un total de 2 161 infections l’an dernier. Si ce nombre reste peu élevé en soi, l’EFSA explique que les infections recensées ne constituent que les cas les plus graves, dont le taux de mortalité est élevé, particulièrement parmi les personnes âgées.

Intoxications alimentaires

D’autres maladies d’origines animales, comme la salmonellose et les intoxications alimentaires causées par des bactéries campylobacter sont également en hausse.

Le campylobacter, une bactérie qui entraine des intoxications alimentaires, reste la première source de maladies d’origine alimentaire, avec 236 851 cas confirmés dans l’UE en 2014, une augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente. L’agence estime cependant qu’un meilleur système de signalement et de diagnostic dans certains pays est partiellement responsable de cette augmentation.

>> Lire aussi : Les maladies animales se multiplient sous l’effet du changement climatique

 « Tous les maillons principaux de la chaîne alimentaire doivent prendre des mesures de suivi communes au niveau européen. C’est nécessaire si l’on veut réduire le nombre de personnes touchées par ces deux maladies en Europe », explique Marta Hugas, directrice de l’unité des risques biologiques et des contaminants à l’EFSA.

Nouveaux systèmes de signalement

Le nombre de cas de salmonellose enregistré a également légèrement augmenté, mais cette hausse est partiellement due à la mise en place de nouveaux systèmes de signalement de la maladie dans certains pays, souligne l’agence.

Des études suggèrent qu’entre 33 % et 50 % de toutes les maladies infectieuses humaines sont transmises aux hommes par les animaux.

Près de 75 % des nouvelles maladies qui ont touché les humains ces dix dernières années, comme le virus du Nil occidental, proviennent d’animaux ou de produits d’origine animale.

Contexte

Les zoonoses sont des maladies qui se transmettent directement ou indirectement entre les humains et animaux. Les zoonoses d'origine alimentaire s'attrapent quand on consomme des aliments d'origine animale contaminés.

Le nouveau rapport de l'EFSA, l'autorité de sécurité des aliments, et de l'ECDC, le centre européen de prévention et de contrôle des maladies, détaille les cas de maladies d'origine alimentaire. En 2014, 5 251 cas de maladies d'origine alimentaire ont été signalés dans l'UE, une augmentation par rapport à l'année précédente.