EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

26/09/2016

Plus de 200 millions d’Américains exposés à une eau chromée

Santé & Modes de vie

Plus de 200 millions d’Américains exposés à une eau chromée

Tous les États américains sont touchés.

[Mikkel Brigandt/Flickr]

218 millions d’Américains sont exposés à des niveaux dangereux de chrome hexavalent dans l’eau  potable, selon un rapport publié ce 20 septembre par l’ONG Environmental Working Group (EWG). Un article de notre partenaire, le Journal de l’Environnement.

Tous les États américains sont touchés sans exception. Selon l’analyse d’EWG, basée sur les données de l’Agence américaine de l’environnement (EPA), la plus forte contamination de l’eau par ce métal lourd a été observée à Phoenix (Arizona) où le taux est 400 fois plus élevé que la limite sanitaire fixée par les scientifiques (0,02 partie par million -ppm). L’industrie avait d’ailleurs fait pression pour que la limite légale soit élevée à 10 ppm, ce qui est beaucoup trop risqué pour l’EWG.

Les habitants du comté de Saint-Louis (Missouri) et de Houston (Texas) occupent les deuxième et troisième places de ce triste palmarès, affichant respectivement des concentrations de 1,2 ppm et 0,7 ppm.

Pour mémoire, la lutte contre le chrome hexavalent –utilisé dans le travail des métaux et la fabrication de peintures et de teintures- est le cheval de bataille de la militante américaine Erin Brockovich, immortalisée au cinéma par le film qui porte son nom.

Selon des scientifiques du département d’évaluation des risques pour la santé de l’EPA, l’ingestion de petites quantités de chrome hexavalent peut provoquer plusieurs cancers, en particulier du système intestinal. Selon le rapport d’EWG, 12 000 Américains pourraient être touchés d’ici la fin du siècle.

logo JDE