EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

19/01/2017

L’Espagne demeure la première destination des touristes européens en 2015

Sud & Méditerranée

L’Espagne demeure la première destination des touristes européens en 2015

Calella de Palafrugell, Espagne

Crédit : [Matej Kastelic/ Shutterstock.com]

L’Espagne est la destination la plus prisée par les touristes européens, qui seront 11 % cet été à passer leurs vacances dans le pays ibérique.  L’Italie et la France viennent compléter le podium.

L’Espagne confirme son titre de destination préférée des Européens, qu’elle détenait déjà l’année dernière. En effet, 15 % des personnes interrogées ont déclaré avoir visité le pays en 2014, selon les données de l’Eurobaromètre 2015

Le succès touristique de l’Espagne auprès des voyageurs européens s’explique, principalement, par son offre touristique côtière abondante et par son climat favorable. 48 % des personnes interrogées, tant Européens qu’Espagnols, ont reconnu que leurs vacances d’été se résumaient au soleil et à la plage.

>> Lire : L’Europe du sud profite de la reprise du tourisme

Par ailleurs, alors que près de 40 % des Européens ont passé leurs vacances en dehors de leur pays en 2014, la grande majorité des Espagnols sont quant à eux restés à l’intérieur de leurs frontières (63 % des Espagnols interrogés). Minorque ou Las Palmas de Gran Canaria sont les destinations phares avec une hausse des réservations de 87 % et de 64 % respectivement.

L’Espagne est donc un des pays de l’UE où un grand nombre de citoyens ont choisi de passer leurs vacances à l’intérieur des frontières nationales. Au Luxembourg par exemple, seuls 7 % des habitants ont passé leurs vacances dans leur pays.

Si les Espagnols décident de ne pas partir en vacances, c’est principalement à cause de la crise économique. Parmi ceux qui ont décidé de « rester à la maison » l’année dernière, 55 % ont avancé des motifs économiques, contre seulement 12 % qui ont affirmé n’avoir eu aucune envie de voyager.

Toutefois, il semblerait que la situation s’améliore progressivement ces dernières années. Si pendant les premières années de la crise, seuls 76 % des Espagnols prenaient tous leurs jours de congé, ce pourcentage atteint actuellement 83 %, selon des données collectées dans l’étude Vacation Deprivation 2014.

Crise économique

« 17 % d’Espagnols ne prennent pas tous leurs jours de congé, car il est trop difficile de poser ses vacances en même temps que celles de ses compagnons de voyage, par volonté d’accumuler des jours pour l’année suivante ou pour des questions de travail », a expliqué Frabizio Giulio, directeur de Expedia.es, au journal El Mundo.   

Quant à l’argent dépensé, les Espagnols s’approchent de la moyenne européenne, qui est de 535 euros par semaine. Concrètement, le budget d’un Espagnol qui voyage en territoire national est de 507 euros par semaine. Il s’élève à 822 euros en cas de séjour dans un autre pays européen et à 1272 euros s’ils se déplacent en Europe.

L’Espagne bat des records

Selon des données rassemblées par l’institut des statistiques touristiques espagnol Frontur lors du premier semestre de l’année, 29,2 millions de touristes internationaux se sont rendus en Espagne, soit 4,2 % de plus que sur la même période en 2014. La majorité de ces touristes venaient de pays asiatiques et de France.

En outre, entre janvier et mai de cette année, les dépenses des touristes internationaux ont augmenté de 8,4 %, selon le ministère de l’Industrie, de l’Énergie et du Tourisme dans une enquête sur les dépenses touristiques (EGATUR).

Italie, France et Allemagne

Si l’Espagne est la destination préférée des Européens, elle est suivie de près par l’Italie (11 %), par la France (10 %) et par l’Allemagne (8 %). L’UE dans son ensemble est quant à elle la première destination du tourisme mondial : en 2012 seulement, plus de 400 millions de touristes du monde entier se sont rendus en Europe.