Faible participation aux premières élections européennes en Croatie

  

Les Croates ont élu hier (14 avril) douze députés du Parlement européen. Peu d’électeurs (20,7 %) ont participé, car ils estimaient que ces élections n’étaient « pas importantes », selon des analystes.

Le Parti HDZ de centre-droit dans l'opposition a remporté six sièges avec 33,1 % des voix. Le Parti social-démocrate (SDP) au pouvoir arrive deuxième, avec 31,5 % des voix et cinq sièges. Le Parti du travail obtient 5,7 % et un siège.

Les eurodéputés élus entreront en fonction à partir du 1er juillet, lorsque leur pays devrait rejoindre l'UE. Actuellement, des observateurs sans droit de vote représentent la Croatie au Parlement européen.

Malgré le faible taux de participation, des responsables ont qualifié le vote d'« historique » et d'étape clé sur une voie marquée par des années de réformes difficiles. À la veille du vote, le président Ivo Josipovic a exhorté les Croates à se rendre aux urnes. « Il est particulièrement important […] puisque nous allons intégrer le système de prise de décision au sein de l’UE », a-t-il déclaré.

Les records restent inégalés

Le faible taux de participation aux élections européennes en Croatie est proche du taux record de 19,63 % enregistré lors des élections européennes en Slovaquie en 2009. La Lituanie a établi le deuxième record le plus faible avec 20,54 %. Lors des élections européennes de 2009, le taux moyen de participation dans les 27 États membres était de 43 %.

Lors du référendum sur l'approbation du traité d'adhésion de la Croatie à l'UE en janvier 2012, le taux de participation était également assez faible, à savoir 43,7 %. À l'époque, deux tiers des Croates s'étaient prononcés en faveur de l'adhésion de leur pays à l'UE.

>> Lire : Les Croates disent « oui » à l'Union européenne

Selon plusieurs analystes, les Croates n'ont pas considéré que les élections étaient importantes, cette fois-ci. Les eurodéputés élus occuperont en effet leur fonction pendant moins d'un an, car tous les États membres participeront aux élections européennes en mai 2014.

Le politologue Zarko Puhovski a également pointé du doigt le manque de campagne. « Au lieu d'une campagne électorale, nous avons connu des semaines de quasi-silence électoral », a-t-il déclaré à l'Associated Press.

Selon certains, l'enthousiasme des Croates pour l'adhésion à l'UE est en baisse, car la sortie de la crise de la zone euro reste incertaine.

Le sondage d'opinion le plus récent révèle que seulement un peu plus de 50 % des Croates soutiennent l'adhésion de leur pays à l'UE.

Réactions: 

« Je félicite chaleureusement nos collègues du Parti HDZ en tête de liste qui a engrangé de bons résultats hier, remportant les élections et 6 sièges sur 12 », a déclaré Joseph Daul, le président du Parti populaire européen (PPE), dans un communiqué.

« Comme je l'ai déjà dit il y a trois jours à Dubrovnik, la Croatie a parcouru un long chemin depuis son indépendance. Il est difficile de croire qu'il n'y a pas si longtemps le pays était encore ravagé par la guerre. Il s'agit à présent d'entrer dans le plus grand club de démocraties. Il est naturel que le parti qui a mené la Croatie vers l'indépendance dirige à présent symboliquement le pays vers l'UE », a-t-il ajouté. 

Liens externes: 
Publicité