EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

23/02/2017

Le pari de David Cameron

Royaume-Uni en Europe


Le Brexit : une question commerciale soumise à l’OMC

100 jours après le funeste referendum britannique, seule l’extrême complexité du Brexit fait consensus et justifie la position attentiste du Royaume-Uni qui, en inventoriant les multiples problèmes à solutionner, se livre en quelque sorte à une étude d’impact géante. Mais un aspect de la négociation semble avoir été négligé ou sous-estimé, celui des relations avec l’Organisation Mondiale du Commerce.

Appel d’urgence pour l’Europe

Pour Gerald Häfner, ancien eurodéputé Vert, l’Europe est face à une crise démocratique très grave, et doit donc se transformer pour redonner le pouvoir aux citoyens.

Britanniques sur le continent : 1 citoyen européen sur 500 a les doigts dans la porte

« Brexit: Sauvons les réfugiés Britanniques de France de l'exil », c’est sur ces mots que démarre la campagne Thunderclap des Jeunes Européens – France. La lettre humoristique de l’association touchera plus de 110 000 personnes, ce mercredi 6 juillet à midi. Derrière le rire, une revendication primordiale, ne pas rompre l’accès aux droits liés à la citoyenneté européenne pour les britanniques qui le souhaitent.

Après le Brexit, les États Unis d’Europe et la Ligue nordique?

En décembre 2011, Milano Finanza, partenaire d’EurActiv, a publié la vision de l’historien britannique Niall Ferguson pour l’Europe de 2021. Ses prévisions commencent à se matérialiser.

Quelle réponse française au Brexit ?

Quelles seraient les vraies conséquences d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne? Comment l'anticiper ? Un article de notre partenaire, La Tribune.

Non au chantage du Royaume-Uni !

L'Europe doit-elle céder aux exigences de David Cameron si cela met l’idée même de l’Union européenne en péril ? Pas sûr, selon Virginie Rozière.

Référendum sur l'Europe: voler au secours de David Cameron ou pas?

Après sa réélection comme Premier ministre, David Cameron, a entamé une visite dans les principales capitales européennes pour exiger une réforme en profondeur de l'UE. Avec un succès tout relatrif. 

Malgré le non écossais, il faut repenser la gouvernance territoriale en Europe

Julien Théron, politologue et enseignant en politique européenne à l’Université de Versailles Saint-Quentin, revient sur les aspirations indépendantistes et européennes de certaines régions de l’UE. Pour lui, il est nécessaire de refondre la gouvernance des territoires en Europe. 

L’UE face aux référendums d’indépendance : un saut dans l’inconnu ?

Le référendum sur l’indépendance de l’Écosse place l’UE dans une situation inédite, qu’il convient d’appréhender sur la base de considérations à la fois juridiques, politiques et diplomatiques estime Yves Bertoncini, directeur de l'Institut Notre Europe-Jacques Delors.

Les Ecossais doivent dire «?non?» au divorce avec le Royaume-Uni

Un «?oui?» à l’indépendance de l’Ecosse, le 18 septembre prochain, aurait des conséquences néfastes non seulement pour cette nation et le Royaume-Uni mais pour toute l’Europe, affirme Dominique Moïsi,  conseiller à l’Institut français des relations internationales (Ifri). 

Le Royaume-Uni s'interroge sur l’équilibre des compétences aux Pays-Bas

Les Pays-Bas ont annoncé une grande révision du principe de subsidiarité, comparable à la révision des compétences au Royaume-Uni. Mais les conservateurs britanniques n'y sont pas favorables, affirme l’eurodéputé libéral Andrew Duff.

Les hamburgers créés en laboratoire n’assurent pas l’avenir de l’Afrique

L’agriculture à petite échelle est essentielle pour nourrir les Africains, non les hamburgers créés à partir de cellules souches dans un laboratoire occidental.


Le Royaume-Uni veut remettre en cause l’objectif d’une « union sans cesse plus étroite »

Le conflit politique entre la Grande-Bretagne et l’UE concerne tout autant les symboles que le contenu. Londres veut remettre en cause l’objectif d’une « union sans cesse plus étroite », qui mènerait vers un super État européen.

Les Néerlandais aideront-ils David Cameron à réformer l’UE ?

David Cameron doit trouver des alliés s’il veut renégocier les conditions du maintien de son pays dans l’UE. Les Pays-Bas sont en ligne de mire. Si le premier ministre britannique interprète mal les points de vue de ses alliés et préconise des exemptions ainsi qu’un rapatriement des compétences à grande échelle, il est certain de se retrouver isolé.

Pourquoi le Royaume-Uni doit rester dans l’UE

Les Britanniques devraient avoir l’occasion de décider lors d’un référendum s’ils veulent continuer à faire partie du projet européen ou non. Même si les raisons économiques de rester sont légion, il existe également une raison morale : celle qui permet à la Grande-Bretagne de définir l’avenir de ce continent, écrit Sir Andrew Cahn.

La meilleure manière de réformer l’UE est de faire participer tous les pays

  L’Union européenne a besoin de réformes et la meilleure manière de les atteindre est de faire participer la Grande-Bretagne, affirme l’eurodéputé britannique Graham Watson.

La Grande-Bretagne et l’UE : une union sans cesse plus étroite ?

  La question de la position de la Grande-Bretagne en Europe hante depuis trop longtemps la vie publique britannique et irrite ainsi chaque côté de la Manche. Cette question doit être réglée, écrit Malcolm Rifkind.

L’Écosse, la Grande-Bretagne, la livre sterling et l’euro

    Avec un PBI dix fois moins élevé que celui du Royaume-Uni, l’Écosse devrait adhérer à l’euro si elle veut devenir réellement indépendante, écrit Graham Bishop.

Une occasion en or de lutter contre la malnutrition dans le monde

À l’aube de différentes réunions internationales importantes, il n’y a pas de meilleur moment pour augmenter les ressources pour la nutrition et pour collaborer en vue de s’attaquer aux causes ainsi qu’aux symptômes de malnutrition et aux retards de croissance chez les enfants, écrit le député britannique Stephen O’Brien.

Le parlement doit maintenir les objectifs de la Grande-Bretagne de 0,7 % d’aide à l’étranger

Si le Royaume-Uni atteint ses objectifs fixés d’allouer 0,7 % de son revenu national brut à l’aide au développement à l’étranger, cela ne veut pas dire que cet exploit sera maintenu, écrit Ben Jackson.

Que signifie l’adhésion à l’UE pour le Royaume-Uni ?

C’est un moment décisif pour l’Europe, selon le ministre britannique chargé des affaire européennes, David Lidington. La révision de l’équilibre des pouvoirs au Royaume-Uni n’est pas conçue comme un prélude à un choix à la carte des traités ou à une sortie de la Grande-Bretagne de l’UE, affirme-t-il, en appelant à une contribution européenne dans le processus.

Le côté positif de la traversée en solitaire de David Cameron

  Il reste à voir si le discours de David Cameron a répondu aux questions concernant la stratégie britannique à long terme pour l’Union européenne, écrit Jacek Saryusz-Wolski.

Le discours de Cameron proteste toujours de l’innocence européenne de la Grande-Bretagne

  Idéalement, la Grande-Bretagne souhaite une zone de libre-échange à l’échelle européenne, sans l’appareil institutionnel supranational, comme elle avait proposé au cours des années 1950. Sauf si l’euro implose, il ne s’agit pourtant pas de l’avenir de l’UE, indiquent le Dr Michael J. Geary et Kevin A. Lees.

Le pari de David Cameron

  La promesse de David Cameron d’un référendum sur l’appartenance ou non à l’UE laissent les europhiles britanniques face à deux choix peu attrayants : une vision détachée « en périphérie » de la position de la Grande-Bretagne en Europe ou l’abandon complet de l’Union européenne, écrit Mark Dawson.