Avec le bon cadre politique et des initiatives pour réduire l'énergie consommée par le parc immobilier européen, les Etats membres de l'UE pourraient créer de l'emploi, économiser de l'argent, réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la sécurité énergétique, explique Olivier Rapf.