Le Parlement peut chasser les démons de l’ère soviétique en Ukraine

  
Disclaimer: all opinions in this column reflect the views of their authors’, not of EurActiv.com PLC.

Les efforts du Parlement européen pour accélérer la conclusion d'un accord d’association avec l’Ukraine pourraient marquer le début d’une nouvelle ère pour le pays et l'aider à se débarrasser des vieilles habitudes soviétiques auxquelles il est toujours en proie, affirme Vladimir Mischenko de la fondation ukrainienne « People First ».

 

Publicité