L’Ukraine, piquée par le manque de volonté de la Russie à baisser le prix de son gaz, a déclaré le 12 septembre qu’elle tenterait de reprendre l’importation de gaz provenant du Turkménistan.