Le secteur solaire, un marché traditionnellement réservé aux acteurs de niche, attire de plus en plus l'attention des mastodontes de l'énergie, tels que General Electric et Total, ainsi que des investisseurs inattendus comme Google.