Les Etats membres mettent un frein à l'objectif concernant les émissions des transports

  

L'objectif proposé de diminuer de 60% d'ici 2050 les émissions générées par les transports a été qualifié de « trop ambitieux » par la majorité des ministres des transports de l'Union, tout en soulignant qu’il fallait malgré tout s’en rapprocher autant que possible.

Publicité