Le secteur européen de l'aviation réduira ses retards à une minute pour les vols, indépendamment des conditions météorologiques, et diminuera ses émissions de CO2 de 75 % d'ici 2050, selon un rapport visionnaire publié par un groupe européen de recherche du secteur.