EURACTIV.com PLC

Origine

La PLC EURACTIV.com a été créée en 1999. Elle emploie aujourd’hui environ 35 personnes dans le bureau du Réseau européen, plus des sous-traitants et des partenaires ailleurs en Europe. En comptant les membres de l’équipe au grand complet, une centaine de personnes travaillent pour EURACTIV, dont près de 50 journalistes.

L’équipe

EURACTIV rassemble des professionnels spécialisés dans les affaires européennes, le journalisme, les techniques d’information et de communication, ainsi que les technologies Internet. Pour son contenu, EURACTIV s’appuie non seulement sur sa propre équipe éditoriale, mais aussi sur des partenaires de contenu et des liens vers la presse nationale et les institutions de l’Union européenne.

EURACTIV est un média indépendant. Il ne s’agit pas d’un site Internet des institutions de l’Union européenne, mais bien d’une plateforme qui complète des sites comme Europa.eu en se concentrant sur les acteurs européens non institutionnels et les différentes parties prenantes au niveau national. Pour garantir son indépendance et être en mesure d’offrir un service gratuit à ses utilisateurs, EURACTIV repose sur quatre sources de revenus (sponsoring, adhésion EurActor, projets européens et publicité en ligne).

Les parties prenantes

EURACTIV.com est une PLC britannique, soumise à des audits externes indépendants et à des principes de bonne gouvernance d’entreprise. Une société de capital-risque à long terme détient un peu moins de 20% des actions de la société, mais la plus grande partie du capital d’EURACTIV.com PLC est détenue par des membres de l’équipe.

Chiffre d’affaires

Le modèle économique d’EURACTIV repose sur un mélange de plusieurs sources de revenus* :

* Ce mélange de revenus publics et privés soutient notre indépendance éditoriale.

Pour garantir davantage notre indépendance éditoriale, une série de seuils a été intégrée à notre modèle économique au fil des années :

  • Aucun contractant public/privé ne représente plus de 10% des revenus annuels ;
  • Les projets publics, en tant que catégorie de revenus, ne représentent pas plus de 35 % des revenus totaux ;
  • Aucun des flux individuels ne représente plus de 50 % des revenus totaux.

Subscribe to our newsletters

Subscribe