Emmanuel Macron fait presque ses adieux à Angela Merkel lors d’un dîner

Mme Merkel et M. Macron ont promis de continuer à travailler en étroite collaboration jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement outre-Rhin. [IAN LANGSDON/EPA]

Alors que la chancelière allemande Angela Merkel termine sa tournée d’adieu à travers l’Europe, elle a rendu visite à Emmanuel Macron à Paris jeudi (16 septembre).

Mme Merkel et M. Macron ont promis de continuer à travailler en étroite collaboration, même après les élections du 26 septembre : Mme Merkel continuera d’être chancelière par intérim jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement qui pourrait prendre entre 60 et 170 jours.

M. Macron aurait un ambitieux programme de réforme de l’Union européenne lorsque la France prendra la présidence du Conseil de l’UE, le 1er janvier, et il devra également affronter des élections au printemps.

« Jusqu’à la formation du gouvernement, Madame la Chancelière – chère Angela Merkel – et moi-même continuerons à travailler main dans la main sur les grands dossiers, sur lesquels nous cherchons à apporter des solutions franco-allemandes, comme nous l’avons fait dès le premier jour », a déclaré Macron à l’Élysée avant leur dîner de travail (d’au revoir).

Mme Merkel a ajouté : « Nous voulons faire tout ce qui est possible, du côté allemand, pour qu’il n’y ait pas d’immobilisme dans les décisions nécessaires qui doivent être prises ».

Elle a notamment cité l’Afghanistan, l’Ukraine et la Biélorussie, ainsi que les prochaines négociations de l’UE sur le paquet de réglementation climatique Fit for 55.

L’Élysée a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un dîner d’adieu, rapporte Reuters, mais c’est néanmoins la dernière fois que Merkel et Macron se rencontrent tant qu’elle est une véritable chancelière.

Emmanuel Macron reçoit une dernière fois la chancelière allemande Angela Merkel

Emmanuel Macron reçoit jeudi soir (16 septembre) à dîner Angela Merkel, l’une des dernières occasions pour les deux dirigeants de mettre en scène la proximité politique franco-allemande, alors que la chancelière s’apprête à faire ses adieux au pouvoir.

Subscribe to our newsletters

Subscribe