Le sommet UE-États-Unis est salué comme une « étape importante » dans les relations transatlantiques

La secrétaire d'État portugaise aux affaires européennes, Ana Paula Zacarias, assiste à une conférence de presse après avoir participé à une réunion informelle des ministres des affaires européennes sous la présidence portugaise du Conseil, à Coimbra, au Portugal, le 17 mai 2021. [EPA-EFE/ANTONIO PEDRO SANTOS]

La présidence portugaise du Conseil de l’UE a souligné l’« importance symbolique » du sommet de la semaine prochaine entre l’Union européenne et les États-Unis, qui, selon elle, a « le potentiel d’être une étape clé » dans le renouvellement du partenariat transatlantique.

La secrétaire d’État aux affaires européennes, Ana Paula Zacarias, a déclaré au Parlement européen, mercredi 9 juin, qu’elle espérait qu’il serait possible de « convenir d’un programme ambitieux de coopération » avec les États-Unis lors des prochains sommets du G7.

Le président américain Joe Biden se rend pour la première fois en Europe à l’occasion de ces réunions (11-13 juin au Royaume-Uni) et (15 juin à Bruxelles).

« Les États-Unis et l’Union européenne comptent 780 millions de personnes qui partagent des valeurs démocratiques », a déclaré M. Zacarias, ajoutant qu’il s’agissait de « la plus grande relation économique au monde ». L’Union européenne et les États-Unis ont désormais « l’occasion et la responsabilité d’aider les gens à gagner leur vie, à assurer leur sécurité, à lutter contre le changement climatique et à défendre la démocratie et les droits de l’homme. »

« Nous aimerions profiter de ce sommet pour convenir avec les États-Unis d’un programme ambitieux de coopération dans quatre domaines clés : la lutte contre la pandémie de COVID-19 et la conduite d’une reprise mondiale durable, la protection de notre planète et la promotion d’une croissance verte, le renforcement du commerce, des investissements et de la coopération technologique, et la construction d’un monde plus démocratique, plus pacifique et plus sûr », a-t-elle déclaré.

Mme Zacarias a déclaré qu’elle espérait « que les dirigeants se mettront d’accord sur des résultats très concrets et ambitieux dans ces quatre domaines. »

« Nous pensons que cet événement pourrait être une étape clé dans le renouvellement et la revitalisation de notre partenariat », a-t-elle déclaré, soulignant qu’« un partenariat transatlantique fort est vital pour garantir et contribuer à la sécurité, la stabilité et la prospérité communes ».

Elle a également souhaité que « ce sommet ne soit pas un événement ponctuel et que les échanges réguliers entre l’UE et les États-Unis reprennent à différents niveaux », désormais sous l’administration dirigée par Joe Biden.

Pour sa première tournée européenne depuis son élection à la Maison-Blanche, le président américain participera également à un sommet des dirigeants de l’OTAN à Bruxelles le lundi 14 juin.

Vers une réinitialisation des relations commerciales transatlantiques ?

D’après un nouveau rapport de la Chambre de commerce américaine, les relations transatlantiques sur le plan économique devraient bientôt se remettre de la crise sanitaire et des tensions générées par l’administration Trump.

Subscribe to our newsletters

Subscribe