Face à la cinquième vague de Covid-19, Macron appelle à la « responsabilité » des non-vaccinés

« Être libre dans une nation comme la France implique d’être responsable et solidaire », selon Emmanuel Macron. [Yoan Valat/epa]

Lors de sa neuvième allocution depuis le début de la crise sanitaire, mardi soir (9 novembre), Emmanuel Macron a appelé aux six millions de Français n’ayant à ce jour reçu aucune dose du vaccin contre la Covid-19 à passer à l’acte.

« Être libre dans une nation comme la France implique d’être responsable et solidaire », selon M. Macron, appelant les personnes non-vaccinées à se faire vacciner « pour pouvoir vivre normalement ».

Si la France arrivait aujourd’hui encore à « maîtriser » la situation sanitaire, le début de la 5e vague en Europe et l’augmentation du taux d’incidence en France de 40 % en une semaine seraient des signes « inquiétants » qui « doivent nous pousser à agir », a souligné le président.

Le chef de l’État a également annoncé qu’une troisième dose de vaccin, six mois après la deuxième, serait nécessaire pour prolonger la validité du passe sanitaire, et cela à partir du 15 décembre pour les personnes éligibles. Le gouvernement lancera également une campagne de rappel pour les 50-64 ans, selon M. Macron.

« Tous les assouplissements seront repoussés » jusqu’à nouvel ordre, a en outre fait savoir le président : ainsi, le port du masque à l’école sera maintenu, tout comme l’application des gestes barrières.

Réformes, crise énergétique

A quelques mois de l’élection présidentielle, en avril 2022, le chef de l’État a en outre fait le point sur plusieurs autres sujets, notamment les très controversées réformes de l’assurance-chômage et des retraites et la crise énergétique actuelle.

« C’est par le travail et plus de travail que nous pourrons préserver notre système social », a fait savoir M. Macron, déclarant que la réforme de l’assurance-chômage était « indispensable ». Celle-ci devrait notamment permettre de couper les allocutions à tous ceux qui ne feront pas preuve d’efforts pour chercher un emploi, selon le président.

Ce dernier a également réitéré son souhait de voir travailler les Français plus longtemps et d’établir un « système plus juste en supprimant les régimes spéciaux ».

La flambée des prix de l’énergie démontrerait enfin la nécessité de « bâtir notre indépendance énergétique », a soutenu le président. « Ce que nous vivons ces dernières semaines nécessite des mesures d’urgence », a-t-il déclaré, mais aussi « de continuer à économiser notre énergie et à investir dans la production d’énergie décarbonée sur notre sol ».

Covid-19 : plus de 50 % des étudiants souffrent de symptômes dépressifs, selon l’INSERM

Une étude du centre de recherche de l’INSERM et de l’Université de Bordeaux parue ce mardi 9 novembre alerte sur l’augmentation des troubles anxieux et dépressifs et des pensées suicidaires chez les étudiants pendant la pandémie de Covid-19.

Subscribe to our newsletters

Subscribe