Financement libyen : Nicolas Sarkozy mis en examen pour « association de malfaiteurs »

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été mis en examen ce vendredi 16 octobre pour « association de malfaiteurs ». [EPA-EFE/LUDOVIC MARIN / POOL MAXPPP OUT]

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été mis en examen ce vendredi 16 octobre pour « association de malfaiteurs »  dans le cadre de l’enquête sur le financement  de sa campagne présidentielle de 2007. L’information a été révélée par Médiapart et confirmée ce jour par le Parquet national financier (PNF).

En mars 2018, Nicolas Sarkozy avait déjà été mis en examen pour « corruption passive », « recel de détournement de fonds publics », « financement illicite de campagne électorale » et placé sous contrôle judiciaire.

Fin janvier, le PNF a signé un réquisitoire supplétif élargissant le champs des investigations à des faits d’« association de malfaiteurs », ouvrant la voie à la mise en examen de nouveaux suspects et à une aggravation des poursuites contre les protagonistes impliqués, dont l’ancien chef de l’Etat.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER