L’UE lance la chaîne de télévision EuroMed [FR]

mediterranean_sea_02.jpg

La Commission européenne a lancé hier (15 avril) une nouvelle chaîne de télévision visant à promouvoir sa politique de voisinage et à renforcer la visibilité des projets financés par l’UE dans la région méditerranéenne. 

La nouvelle chaîne cherche à « informer le grand public du partenariat euro-méditerranéen, faciliter la couverture et la diffusion de l’actualité euro-méditerranéenne, stimuler le dialogue, promouvoir la diversité culturelle et l’égalité entre les hommes et les femmes ».

Partiellement financée par la Commission à hauteur de 2,16 millions d’euros, l’équipe de production d’EuroMed News se compose d’équipes de France Télévision et de centaines de diffuseurs locaux dans des pays comme l’Algérie, la Jordanie, la Libye, la Syrie, la Maroc et le Liban ; ils produiront plus de 17 heures de programmation dès maintenant et jusqu’à février 2010. 

Les principaux objectifs de la chaîne sont de stimuler le dialogue et la conscience mutuelle de ceux qui vivent de chaque côté de la Méditerranée, et de promouvoir la diversité culturelle et l’égalité des genres. 

Il cherche également à fournir au grand public de l’information sur le partenariat euro-méditerranéen et permettre la couverture et la diffusion d’actualités euro-méditerranéennes par les diffuseurs de toute la région.

Une série de programmes, incluant 300 nouveaux sujets, 40 magazines de treize minutes et 9 documentaires de vingt-six minutes, seront diffusés sur les télévisions publiques à travers l’Afrique du Nord et la Méditerranée du Sud. 

La commissaire européenne chargée des Relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, Benita Ferrero-Waldner, a désigné les citoyens des pays voisins d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient comme étant les clients prioritaires du projet, et a affirmé qu’ils auraient davantage accès à une information détaillée.

Les thèmes suivants sont susceptibles d’être couverts : les projets d’assistance à l’emploi pour les jeunes, l’élimination de l’analphabétisme parmi les femmes du monde rural, la lutte contre la pollution marine, l’énergie solaire et la stratégie européenne visant à développer un héritage culturel euro-méditerranéen.

EuroMed News sera disponible pour le reste du monde via Internet.

Réactions

« Euromed-News est un projet qui vise à renforcer le dialogue interculturel avec les partenaires du sud de la Méditerranée et à permettre aux citoyens de cette région d'être au fait des politiques européennes qui leur sont destinées,», mais également dans les pays partenaires en particulier, a déclaré la commissaire en charge des Relations extérieures de l’UE, y compris la politique européenne de voisinage (voir LinksDossier EURACTIV), Benita Ferrero-Waldner.

La couverture de l’ensemble des médias modernes, de la télévision à Internet, reflète les intentions du projet d’avoir la plus grande portée possible, a déclaré la commissaire, soulignant que le but de l’exécutif européen était de créer un consortium de partenaires stable et durable dans la région.

Le PDG de France Télévision, Patrick de Carolis, a déclaré qu’EuroMed News est la rencontre de deux grands espaces géopolitiques qui ont la même mère en commun : la mer Méditerranée.

C’est la réunion de deux désirs : celui de la Commission européenne de créer des liens renforcés entre le nord et le sud, et celui des professionnels des médias arabes et européens d’encourager le dialogue interculturel entre le nord et le sud, a poursuivi M. de Carolis. 

EuroMed News accroîtra la prise de conscience de la politique européenne de voisinage et montrera aux citoyens comment elle change les réalités des citoyens dans les pays couverts, selon Salah Eddine Maaoui, directeur général de l’Union des radiodiffusions-télévisions arabes (ASBU). 

Cela montrera aussi au monde que les sociétés méditerranéennes sont jeunes, dynamiques et ouvertes au dialogue, a ajouté M. Maaoui.

Le nouveau service va « informer les populations des pays du sud de la Méditerranée des actions soutenues par l’Union européenne au bénéfice de la zone de voisinage, dans le cadre du dialogue interculturel existant entre les deux rives », a déclaré EuroMed News.

 

Contexte

Le projet EuroMed News rassemble des organisations internationales comme l’Union des radiodiffusions-télévisions arabes (ASBU), la Conférence permanente de l’audiovisuel méditerranéen (COPEAM) et l’Union européenne de radiodiffusion (UER), ainsi que des services publics d’audiovisuel tels que France Télévision, les télévisions algérienne EPTV, jordanienne JRTV, lybienne LJB, syrienne ORTAS, marocaine SNRT et libanaise Téléliban. 

L’été dernier, les chefs d’Etat de 43 pays de la région ont lancé l’Union pour la Méditerranée, soutenue par le président français Nicolas Sarkozy, qui cherche à donner une nouvelle impulsion à l’intégration via le soutien à une série de projets prioritaires de développement (EURACTIV 14/07/09).

Les relations de l’UE avec ses voisins méditerranéens a précédemment été traitée dans le cadre du processus de Barcelone lancé en 1995, qui inclut l’Algérie, l’Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, l’Autorité palestinienne, la Syrie, la Tunisie et la Turquie. La Libye dispose du statut d’observateur. 

L’Union pour la Méditerranée est conçue pour compléter le processus de Barcelone, et non pour le concurrencer.

Prochaines étapes

  • Mars 2009  - fév. 2010 : EuroMed News émet sur les télévisions publiques nationales et sur Internet.

 

Plus d'information

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.