La Commission européenne donne son feu vert au plan de relance italien

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen (à gauche), et le Premier ministre italien, Mario Draghi (à droite), posent avec un programme de relance symbolique « Next Generation EU » lors d’une conférence de presse après leur rencontre dans les studios de Cinecitta' à Rome, en Italie, le 22 juin 2021. [ETTORE FERRARI/EPA]

Le feu vert au plan de relance et de résilience italien a été officialisé dans les studios de Cinecittà, ce qui signifie que l’Italie obtiendra bientôt sa première enveloppe d’environ 25 milliards d’euros, le Conseil de l’UE ayant quatre semaines pour l’approuver.

« C’est un jour de fierté pour notre pays. Le plan italien répond pleinement aux priorités établies par la Commission », a déclaré le Premier ministre Mario Draghi lors d’une conférence de presse avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen depuis les studios de Cinecittà.

Les fonds de relance doivent être « tous dépensés, mais surtout bien dépensés, de manière efficace, effective, mais aussi honnête : ces dernières semaines, nous avons déjà fait des pas importants » sur les premières réformes, « comme la gouvernance et les simplifications », a ajouté M. Draghi.

La cérémonie a eu lieu au Théâtre 5 de Cinecittà, le théâtre historique des productions cinématographiques de Federico Fellini. Le choix du lieu n’est pas seulement un hommage au cinéma et à la culture italiens, secteurs sévèrement touchés par la pandémie, mais aussi un lieu qui obtiendra 300 millions d’euros de fonds du plan de relance et de résilience.

« Le lieu choisi pour cette cérémonie est très symbolique. Ici, dans les années d’après-guerre, notre cinéma a raconté la vie des familles italiennes, d’abord les difficultés, puis le travail et enfin l’enthousiasme. Aujourd’hui, nous célébrons ici ce que j’espère être l’aube de la reprise de l’Italie », a poursuivi le Premier ministre italien.

L’Italie peut compter sur « le soutien total de la Commission européenne », a déclaré la présidente de la Commission européenne, qui a également qualifié le plan italien d’« ambitieux et clairvoyant ».

En sortant de la crise de la pandémie, « vous avez inspiré tout un continent, vous avez montré ce qu’est le vrai sens de la solidarité. Avec l’UE nouvelle génération, nous pouvons remodeler notre continent », a déclaré Mme von der Leyen, en saluant les efforts de l’Italie pendant la pandémie.

Le feu vert de la Commission, que Bruxelles a promu haut la main, rapportera au pays 24,9 milliards d’euros d’ici juillet, et un total de 191,5 milliards d’euros d’ici à 2026 — dont 68,9 milliards d’euros sous forme de subventions et 122,6 milliards d’euros sous forme de prêts.

Le plan national de relance de l’Italie contient 190 mesures, dont 58 réformes et 132 investissements, et 525 objectifs à atteindre pour obtenir les ressources. 37,5 % du plan contribueront aux objectifs climatiques, 25 % aux objectifs numériques.

L'UE emprunte 20 milliards, coup d'envoi d'un plan de relance historique

Les 27 Etats membres de l’UE avaient achevé fin mai le processus de ratification de la décision les autorisant à s’endetter en commun.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe