La République tchèque doit recevoir les vaccins russes « dès que possible »

Le président de la République tchèque Miloš Zeman [EPA/ONDREJ DEML]

La République tchèque pourrait recevoir les vaccins russes Spoutnik V « dès que possible », a déclaré le président tchèque Miloš Zeman à CNN Prima News, confirmant qu’après avoir consulté le premier ministre Andrej Babiš, il avait demandé au président russe Vladimir Poutine de livrer les vaccins COVID-19.

Bien qu’Andrej Babiš n’ait pas encore été favorable à ce que le vaccin Spoutnik V échappe à la procédure d’approbation de l’Agence médicale européenne (EMA), qu’il n’a pas encore demandée, il semble avoir changé d’avis.

« Nous ne pouvons pas attendre l’EMA parce que la Russie n’a pas fait de demande d’approbation », a déclaré M. Babiš à CNN Prima News, ajoutant que six pays de l’UE veulent maintenant la piqûre russe.

Selon Miloš Zeman, l’Institut d’État tchèque pour le contrôle des drogues « ne devrait pas être paresseux » et « délivrer la certification [pour Spoutnik V, ndlr] comme l’a fait la Hongrie« .

Alors que le président et le Premier ministre sont ouverts au vaccin russe bien qu’il n’ait pas été approuvé par l’EMA, le ministre de la santé Jan Blatný a confirmé qu’il n’autorisera jamais le vaccin russe à moins que l’EMA ne le fasse aussi.

Israël fait don de vaccins à la République tchèque en échange de son soutien diplomatique

La République tchèque a reçu 5 000 doses du vaccin Moderna en don d’Israël mardi, un jour après que le gouvernement tchèque a décidé d’ouvrir son nouveau bureau diplomatique à Jérusalem.

[édité par Mathieu Pollet]

Subscribe to our newsletters

Subscribe