Lancement du nouveau site de l’UE [FR]

laptop_ongrass_isp_P_Losevs.jpg

C’est aujourd’hui (21 septembre) que la Commission européenne dévoile la version revisitée de son site Internet Europa. Après deux ans d’analyses et d’examens, l’exécutif européen espère que son nouveau portail Internet centralisé sera plus simple et mieux organisé pour les citoyens européens.

D’après les propos des responsables relayés par EURACTIV, on estime que le site actuel contient trop d’informations, et les Européens qui naviguent sur le portail trouvent difficile de savoir par où commencer (EURACTIV 14/07/09). 

En effet, quand les responsables de la DG Communication (DG COMM) ont en 2008 demandé à Ernst & Young d’évaluer si le portail Europa répondait aux objectifs énumérés dans la Stratégie Internet  de la Commission, les consultants ont conclu que le site Internet était trop désorganisé et trop compliqué à explorer, et que l’exécutif de l’UE ne ciblait pas clairement son public principal. 

Entreprenant un processus complet de restructuration, la Commission a simplifié la mise en page d’Europa, divisant le site en six thèmes principaux qui reflètent les besoins des utilisateurs. 

Un expert Internet proche de la Commission a confié à EURACTIV que le but général est de rendre le site plus convivial et de changer de perspective : au lieu de laisser les DG ajouter leur contenu à leur gré, on va privilégier le contenu cherché par les visiteurs cherchent, à des endroits faciles à localiser.

La première étape de ces mises à jour s’appliquera aux pages de la DG COMM. Selon cet expert, leur espoir est que les autres DG s’en inspireront pour améliorer leur propre domaine. La DG COM croit sans doute que les autres personnes de haut niveau impliquées dans ce processus ont réalisé que leurs parties du site devaient changer.

L’expert a terminé en disant que cette restructuration sera une tâche énorme, et qu’il s’agit juste du commencement.

Un article sur la page Internet de la DG COMM, vu par EURACTIV, affirme : nous espérons que l’approche centrée sur les utilisateurs va se répandre dans les autres DG et institutions, afin que les futurs visiteurs soient capables de mieux naviguer sur Europa – et trouvent ce qu’ils cherchent sans trop de confusion.

Alors que l’e-mail spécifie que beaucoup des sous-sites auxquels renvoient des liens sur les nouvelles pages garderont leur ergonomie et agencement actuel (Eur-Lex, salle de presse, portail santé, etc.), il met pourtant en avant que les pages qui sont clairement interinstitutionnelles devraient être adaptées au nouveau modèle dans le futur.

Subscribe to our newsletters

Subscribe