Le Parlement européen adoube les commissaires McGuiness et Dombrovskis

L'Irlandaise Mairead McGuinness est la nouvelle commissaire aux services financiers. [EPA-EFE/STEPHANIE LECOCQ]

Les eurodéputés ont donné leur feu vert à la nomination de l’Irlandaise Mairead McGuinness au poste de commissaire aux services financiers et au changement de portefeuille de Valdis Dombrovskis, qui reprend le dicastère du commerce. Un article d’Euroefe.

Mercredi 7 octobre, les députés européens ont approuvé la nomination de Valdis Dombrovskis par 515 voix pour, 110 voix contre et 70 abstentions et celle de Mairead McGuinness par 583 voix pour, 75 voix contre et 37 abstentions.

Cette réattribution des dicastères au sein de la Commission européenne est une conséquence de la démission, en août dernier, de l’Irlandais Phil Hogan. L’ancien commissaire au commerce, empêtré dans une controverse pour ne pas avoir respecté les restrictions liées au COVID-19 dans son pays, s’était résolu à donner son congé.

Démission du commissaire européen au Commerce Phil Hogan, emporté par un scandale lié au coronavirus

Le commissaire européen au Commerce, l’Irlandais Phil Hogan, a démissionné mercredi 26 aout, au soir, emporté par le scandale provoqué par sa participation à un dîner de gala en Irlande en dépit des restrictions sanitaires anti-coronavirus.

Vendredi 2 octobre, les commissions de l’économie et du commerce international du Parlement européen s’étaient penchées sur les compétences des deux candidats. À la suite de cela, les groupes majoritaires avaient exprimé publiquement leur soutien aux deux aspirants.

La vice-présidente du Parlement européen, Mairead McGuinness, a obtenu le soutien des députés européens après une audition au cours de laquelle elle a affirmé qu’elle s’emploierait à « garantir la force et la stabilité du secteur financier pour qu’il soit au service de la société, de la durabilité et de l’environnement », si elle était confirmée dans ses fonctions.

Plusieurs députés européens ont interrogé Mairead McGuinness sur sa nationalité irlandaise, évoquant le laxisme fiscal de Dublin à l’égard des grandes entreprises, pour l’interroger sur la fiscalité – un sujet qui ne relève pas de son portefeuille. Mairead McGuinness a répondu qu’en tant que commissaire, elle défendrait l’intérêt européen, et non irlandais, et qu’elle soutenait le programme de Bruxelles pour une fiscalité équitable.

Mairead McGuinness hérite ainsi du portefeuille des services financiers jusqu’ici détenu par Valdis Dombrovskis, qui s’installera pour sa part dans le fauteuil de responsable du commerce, laissé vacant par Phil Hogan.

Valdis Dombrovskis a été interrogé sur des sujets tels que les outils de défense commerciale ou l’élaboration d’une politique commerciale étroitement liée aux objectifs de transition verte et de développement durable.

Commerce : Valdis Dombrovskis entend parer aux intimidations des États-Unis et de la Chine

Valdis Dombrovskis, le vice-président exécutif de la Commission européenne, a annoncé aux eurodéputés qu’il allait proposer un nouveau mécanisme pour protéger l’UE des manœuvres coercitives de partenaires commerciaux tels que les États-Unis et la Chine.

Le commissaire letton a admis que l’Union européenne devait en faire davantage pour garantir le respect des engagements environnementaux pris dans le cadre d’accords commerciaux avec des pays tiers. Parmi ceux qui posent problème figure le pacte conclu entre l’UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay), toujours en attente de ratification après avoir fait l’objet d’un accord politique l’an dernier.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer