Les communications de l’UE qualifiées de propagande partiale

european_flag1.jpg

L’Union européenne a dépensé 2,4 milliards d’euros l’année dernière dans des campagnes d’information partiales pour sa propre promotion et celle de son objectif central – une union sans cesse plus étroite – , selon une nouvelle étude d’Open Europe, un think tank britannique. Mais les résultats du rapport ont été démentis par la Commission européenne qui a indiqué qu’elle ne se justifiera pas de soutenir des projets tels que le programme d’échanges d’étudiants Erasmus.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.