Parlement européen : Yannick Jadot pour un « siège unique » à Strasbourg

« Il faut un siège unique, il faut que ce soit Strasbourg », a déclaré l'eurodéputé EELV sur France 3, dans l'émission « Dimanche en politique ». [CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA]

Le candidat écologiste à la présidentielle, Yannick Jadot, s’est prononcé dimanche (5 décembre) pour que le « siège unique » du Parlement européen soit fixé à Strasbourg, alors que de nombreux eurodéputés, dont des écologistes, militent pour concentrer l’activité parlementaire à Bruxelles.

« Il faut un siège unique, il faut que ce soit Strasbourg », a déclaré l’eurodéputé EELV sur France 3, dans l’émission « Dimanche en politique ».

« Il faut déconcentrer les institutions de l’Union européenne, cela permettra à tout le monde se sentir plus proche de ce qui est notre maison commune », a-t-il fait valoir.

Les traités européens stipulent que Strasbourg est le siège officiel du Parlement européen, où les eurodéputés ne siègent que trois jours et demi par mois lors de sessions qui conduisent à une impressionnante transhumance entre Bruxelles et Strasbourg d’environ 2 500 personnes.

Un déménagement dénoncé par de nombreux eurodéputés hostiles au siège strasbourgeois et qui plaident pour un siège unique à Bruxelles, où ils passent le plus clair de leur temps.

La querelle entre pro et anti-Strasbourg, récurrente depuis des années, a connu un nouveau pic depuis la crise de la Covid-19 qui a conduit en 2020 et 2021 à l’annulation de très nombreuses sessions strasbourgeoises, les « pro » redoutant que ces annulations en cascade ne confortent les positions des « anti ».

« On ne peut pas exclure que la crise sanitaire soit instrumentalisée par les parlementaires hostiles à Strasbourg », avait ainsi estimé la maire EELV de Strasbourg, Jeanne Barseghian, qui plaide pour le maintien de l’hémicycle européen dans sa ville.

Possible selon les traités, un changement de siège ne pourrait toutefois être décidé qu’à l’unanimité par les Etats membres de l’UE.

Emmanuel Macron présentera jeudi les priorités de la présidence française de l'UE

Emmanuel Macron tiendra une conférence de presse jeudi (9 décembre) pour présenter les priorités de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, qui démarre le 1er janvier 2022 pour six mois.

Subscribe to our newsletters

Subscribe