Plus de trois Français sur quatre estiment que le commerce des armes manque de transparence

Ce sondage révèle que 80 % des Français se sentent mal informés sur le sujet des ventes d’armes et que plus de 70 % d’entre eux estiment que le commerce des armes devrait faire l’objet d’un débat public en France. [Netfalls Remy Musser/Shutterstock]

Amnesty International France a publié hier (31 mai) une nouvelle étude d’opinion, alors que le gouvernement français a jusqu’à aujourd’hui pour rendre public son rapport annuel sur ses exportations d’armement.

« Le sondage que nous publions aujourd’hui rappelle que le commerce des armes n’est pas un commerce comme les autres et que le gouvernement doit rendre des comptes sur le sujet. Les Français le demandent expressément », a déclaré Aymeric Elluin, chargé de plaidoyer Armes à Amnesty International France.

Ce sondage révèle que 80 % des Français se sentent mal informés sur le sujet des ventes d’armes et que plus de 70 % d’entre eux estiment que le commerce des armes devrait faire l’objet d’un débat public en France.

Si Amnesty réclame davantage de transparence, c’est pour pouvoir s’assurer que la France respecte bien ses engagements pris dans le Traité sur le commerce des armes classiques, adopté par les Nations unions en 2013 et qui prévoit notamment d’arrêter la circulation d’armes à destination de pays où l’on sait qu’elles serviraient à commettre ou à faciliter un génocide, des crimes contre l’humanité, ou d’autres atteintes graves aux droits humains.

« Alors que l’Arabie saoudite reste le premier client de la France en matière de livraisons de matériels de guerre pour la période 2010-2019, nous espérons que le rapport annuel publié prochainement inclura enfin des informations détaillées, exhaustives et actualisées, afin de pourvoir servir de base solide à un débat public légitime et démocratique sur les transferts d’armes de la France à des pays qui violent les droits humains. Nous en sommes aujourd’hui encore bien loin », a précise M. Elluin.

Après les États-Unis et la Russie, la France est le troisième exportateur d’armes au monde. Pour l’année 2019, le montant des exportations s’élevait à 8,33 milliards d’euros. Les états membres de l’UE représentaient 42 % des prises de commandes.

Le Royaume-Uni va augmenter de près de 40% son arsenal nucléaire

Le Royaume-Uni va augmenter de près de 40 % le plafond du nombre de ses ogives nucléaires dans le cadre de la refonte de sa politique étrangère annoncée mardi (16 mars).

Subscribe to our newsletters

Subscribe