Thierry Breton : les conditions sont réunies pour la « réouverture sûre » du tourisme cet été

Mais, Thierry Breton a prévenu, « le rétablissement complet de l’écosystème touristique prendra encore du temps. » [EPA-EFE/OLIVIER HOSLET]

L’Union européenne a déjà mis en place les bonnes conditions pour une « réouverture sûre » du tourisme en été, a déclaré vendredi (14 mai) son commissaire au marché intérieur, Thierry Breton, tout en prévenant que la reprise du secteur « prendra encore du temps » après la pandémie de COVID-19.

« Il est clair que la situation reste difficile », a déclaré Thierry Breton lors de la séance d’ouverture d’un forum de haut niveau sur la durabilité et le tourisme organisé par le Portugal en tant que détenteur de la présidence du Conseil de l’UE. « Toutefois, je suis convaincu que nous voyons enfin la lumière au bout du tunnel. Nous disposons désormais des bons outils et des bonnes conditions pour assurer une réouverture sûre de la saison touristique. »

Parmi ces outils, M. Breton, qui dirige également le groupe de travail sur la stratégie de l’UE pour la vaccination contre la COVID-19, a souligné ce qu’il a appelé une « augmentation considérable de la capacité de production » de vaccins, ce qui l’amène à penser que « d’ici à la mi-juillet … suffisamment de doses seront livrées pour vacciner 70 % de la population » du bloc.

Le certificat numérique vert, un document visant à faciliter la circulation au sein de l’UE en certifiant qu’une personne est immunisée contre le nouveau coronavirus responsable de la COVID-19 ou qu’elle a récemment été testée négative à cet égard, permettra également de garantir la sécurité des voyages et du tourisme, a souligné le commissaire.

« Le Parlement européen et le Conseil sont maintenant prêts à finaliser les négociations sur le certificat d’ici à la fin du mois de mai », a-t-il souligné. « Et je suis convaincu que oui, nous serons en mesure de le préparer pour l’été ».

Certificat vert numérique : le Conseil de l’UE est prêt à négocier

Les 27 ambassadeurs auprès de l’UE ont donné leur feu vert mercredi (14 avril) à la position du Conseil dans les prochaines négociations avec le Parlement européen au sujet du certificat vert numérique.

Mais, a-t-il prévenu, « le rétablissement complet de l’écosystème touristique prendra encore du temps. »

Dans ce contexte, M. Breton a fait valoir que les entreprises touristiques devraient « saisir les opportunités de la transition verte et numérique » – notamment en raison de l’évolution des demandes des touristes, qui, selon lui, recherchent de plus en plus « des vacances plus vertes, des destinations moins fréquentées et [qui] sont plus proches de la nature pour laisser une empreinte environnementale plus faible. »

Il a décrit le Fonds de relance et de résilience de l’UE et le cadre pluriannuel pour 2021-2027, représentant un total de 1 800 milliards d’euros de dépenses, comme « une opportunité sans précédent » pour les responsables du tourisme des États membres dans le renforcement du secteur.

Le Portugal déconfine mais s'inquiète pour sa saison touristique

En 2020, le Portugal, où le tourisme représentait plus de 10% du PIB, a perdu trois touristes sur quatre, soit près de 17 millions de visiteurs.

Subscribe to our newsletters

Subscribe