Schröder, le chancelier qui sent le gaz russe

Gerhard Schröder a été le chancelier allemand de 1998 à 2005.

L’ex-chancelier socialiste n’a pas encore quitté ses fonctions chez Gazprom qu’il annonce rejoindre le pétrolier Rosfnet. Son goût pour l’argent de Moscou écœure beaucoup d’Allemands. Un article de notre partenaire Ouest-France.

Le candidat socialiste Martin Schulz, dont la campagne patine contre l’inoxydable Angela Merkel, n’avait pas besoin de ça. Gerhard Schröder, dernier chancelier en date du Parti social-démocrate (1998-2005), va bientôt cachetonner chez Rosfnet, le géant du pétrole russe… dès qu’il aura fini de conseiller le groupe gazier Gazprom.

La chancelière a tapé du poing sur la table, en l’apprenant lundi : « Nicht normal » (« ce n’est pas normal »). La patronne des conservateurs aurait pu l’empêcher. En 2006, elle avait promis un code de déontologie pour les hommes politiques, lorsque Schröder, qu’elle …

>> Lire la suite sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe