Le bien-être animal au sein de l’UE

Où se positionnent l’UE et ses États membres en matière de bien-être animal et que fait-on sur le plan politique ? Dans ce graphique informatif, EURACTIV examine certains des éléments et chiffres clés.

L’élevage biologique

Qu’est-ce que l’élevage biologique ?

Les éleveurs de bétail doivent remplir un certain nombre de conditions en matière de bien-être animal afin de pouvoir commercialiser leurs produits en tant que produits biologiques. Ces conditions incluent notamment :

 

Quelle est la fréquence de l’élevage biologique en Europe ?

Le bien-être animal dans la politique agricole commune et la stratégie « De la ferme à la table » de l’UE

L’amélioration du bien-être animal est l’un des objectifs de la politique agricole commune (PAC) ainsi que « De la ferme à la table », une initiative phare de l’UE dans le secteur alimentaire. La Commission européenne a suggéré aux États membres d’encourager les pratiques agricoles relatives à l’élevage et au bien-être des animaux par le biais des subventions de la PAC.

Les « cinq libertés » pour le bien-être animal

Le cadre juridique de l’UE relatif au bien-être des animaux dans les élevages définit des règles pour la protection des animaux utilisés pour la production de produits alimentaires et autres, qui correspondent à ce que l’on appelle les « cinq libertés » :

Transport d’animaux

Les animaux sont transportés à l’intérieur et à l’extérieur de l’UE pour diverses raisons, telles que l’engraissement, la reproduction ou l’abattage. Le règlement relatif à la protection des animaux pendant le transport fixe des conditions de bien- être animal. Les audits réalisés par la Commission européenne ont cependant révélé de faibles niveaux de conformité et des problèmes majeurs relatifs au bien-être animal. En conséquence, la Commission s’apprête à réviser le règlement. Le Parlement européen a quant à lui mis en place une commission d’enquête sur la protection des animaux pendant le transport (ANIT).

Les animaux en cage

Après le succès de l’initiative citoyenne européenne « End the Cage Age », qui a recueilli plus d’un million de signatures, la Commission européenne s’est engagée à proposer une législation pour mettre fin à l’élevage en cage. Cependant, à l’heure actuelle, de nombreux animaux sont encore enfermés.

 

Supporter

Measure co-financed by the European Union

Le contenu du présent rapport ou de la présente publication reflète uniquement la position de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n’assume aucune responsabilité quant à l’usage qui pourrait être fait des informations qu’il/qu’elle contient.

From Twitter

Subscribe to our newsletters

Subscribe