En France, les inquiétudes montent sur le budget de la PAC

agriculture denmark [Lars Plou]

Les élus français s’inquiètent de la baisse du budget de la PAC, plus importante qu’annoncée initialement par la Commission.

En France, le budget de la PAC donne de plus en plus des sueurs froides aux parlementaires. Dans un article publié le 31 mai, le quotidien Le Monde a révélé sur la base d’une note interne à la Commission européenne que le budget de la PAC devrait diminuer de 12 % sur la période 2020-27. Une baisse bien supérieur à celle de 5% annoncée initialement par l’institution.

Une différence de chiffres qui s’explique par la non prise en compte par la Commission des effets de l’inflation. Un écart déjà pointé par les eurodéputés dans une résolution adoptée le 30 mai, qui évaluait  la baisse de la PAC à environ 15%.

« La Commission européenne indique un montant de 85 milliards d’euros pour le développement rural pour la période 2014-2020.Or, […] l’enveloppe actuelle s’élève à 100 milliards sur cette période » a rappelé l’eurodéputé socialiste français Eric Andrieu dans une question écrite envoyée à la Commission le 31 mai.

L’élu demande des éclaircissements sur le gap de financement. « Comment la Commission européenne explique-t-elle ce différentiel de 15 milliards d’euros ? […] Quelle est la coupe réelle […] proposée par la Commission pour le développement rural […]? »

« Moins de budget ce sont des aides plus basses et donc des exploitations agricoles en difficulté », a dénoncé le député Alexandre Freshi à la commission des affaires européennes jeudi 31 mai. Dans un projet de résolution adopté ce jeudi par cette commission, les députés y jugent « inacceptable » la diminution globale des aides directes qui découlerait des projets de la Commission.

 

Les aides directes concentrent en effet les tensions, en ce qu’elles représentent une large part des revenus des agriculteurs, 46% pour les agriculteurs français selon le rapport d’information ayant inspiré la résolution des députés.

Une PAC contre la pauvreté et l'abandon des terres

L’agriculture est un pilier essentiel des économies rurales européennes. Elle fournit emploi et soutien aux communautés.

Propositions de réformes

Rédigé par Alexandre Freshi et son collègue André Chassaigne, ce rapport présente des pistes de réformes de la PAC, sur les volets tant économiques, sociaux qu’environnementaux.

Outre des outils de gestion des crises renforcés et des mesures favorisant les pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement, les deux députés abordent le dossier épineux de la répartition des aides directes, actuellement distribuées en fonction de la surface des exploitations.

« [Ces] modalités d’attribution (…) ont favorisé des processus de concentration du foncier et la baisse des emplois agricoles en a été une des conséquences» a dénoncé Alexandre Freshi. La répartition des aides en fonction de la taille de l’exploitation tend en effet à favoriser les plus grandes exploitations.

Les deux députés ont plaidé jeudi pour un meilleur ciblage des aides « au bénéfice des petites et moyennes exploitations, des jeunes agriculteurs et de certaines zones soumises à des enjeux spécifiques », ce qui passerait notamment par une limitation des aides directes.

« [La] question de la dégressivité et du plafonnement des aides directes par exploitation en fonction de leur taille nous semble fondamentale si on souhaite limiter les effets de rente », a souligné le député, rappelant deux idées également soutenues par le Parlement européen.

Pour améliorer la promotion de l’emploi agricole, les deux députés proposent également de maintenir voire renforcer les aides liées à des activités fortement créatrices d’emplois, telles que l’élevage.

Les agriculteurs français veulent muscler la gestion des risques dans la future PAC

Les outils de gestion des risques destinés à stabiliser les revenus des agriculteurs sont une priorité pour les représentants des agriculteurs français. Mais leur développement pourrait être freiné par le recul du budget de la PAC.

Subscribe to our newsletters

Subscribe