Modernisation de l’agriculture. Quel équilibre entre innovation et sécurité alimentaire ?

Le secteur agricole européen est confronté à un certain nombre de défis : produire plus et de meilleure qualité, avec moins de terres exploitables pour une population croissante, tout en préservant l’environnement et en assurant des revenus corrects aux agriculteurs. Certains pensent que les innovations telles que l’agriculture de précision et les techniques avancées de sélection des plantes peuvent répondre à ces défis. D’autres appellent à une véritable transition vers l’agriculture biologique dans les 50 prochaines années.
Alors que le débat autour de l’agriculture se poursuit au niveau européen, le secteur de l’agri-tech affirme que la réglementation est si stricte que certaines solutions agricoles ne sont pas exploitées. Certains agriculteurs se demandent par ailleurs s’ils auront encore les produits phytosanitaires nécessaires pour continuer leurs exploitations l’année prochaine.

La révolution technologique dans l’agriculture est guidée par une compréhension toujours plus grande de la biologie des plantes et par des progrès en matière robotique. Des technologies de détection et dispositifs pour surveiller la qualité des sols et la croissance des végétaux sont en train d’être testés. Si certaines de ces technologies sont déjà disponibles, d’autres sont encore en phase de recherche et de développement et donc à de nombreuses années d’être commercialisées.

Les parties prenantes sont divisées sur les procédures d’évaluation des risques des technologies nouvelles et existantes. Certaines souhaitent que les nouveaux produits ne présentent aucun risque avant d’être commercialisés, d’autres craignent que des normes de plus en plus élevées ne sapent l’innovation et la sécurité alimentaire. Comment ces différentes approches peuvent-elles être réconciliées ?

EURACTIV a organisé cet atelier sur les technologies actuelles et futures de l’agriculture européenne et sur les mesures qui devraient être prises pour garantir aux agriculteurs des revenus minimums et une sécurité alimentaire tout en continuant à soutenir l’innovation.

  • Comment les institutions de l’UE peuvent-elles assurer un environnement réglementaire au sein duquel l’innovation se développe et les agriculteurs prospèrent ?
  • Quel équilibre faut-il maintenir entre innovation et sécurité?
  • Comment la qualité des aliments et les consommateurs peuvent-ils tirer profit des techniques de sélection avancées? Vont-elles répondre aux demandes de nutrition de la société?
  • L’innovation peut-elle aussi aider à résoudre le défi environnemental et le développement international. Si oui, où sont ces innovations?
  • Si certaines classes de pesticides sont interdites et qu’aucune alternative n’existe, quelles sont les options réalistes pour les agriculteurs?

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.