Quelles innovations pour assurer la sécurité alimentaire pour tous?

Éditer les gènes d’organismes aussi divers que variés : bactéries, levures, riz, mouches, humains, tout celà est désormais possible grâce aux techniques d’édition du génome dites « couteau suisse génétique. »

Si en juillet dernier, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a statué que les nouvelles générations de plantes développées à l’aide de ces techniques devaient être soumises aux mêmes lois européennes que celles appliquées aux organismes génétiquement modifiés, l’industrie a qualifié cette décision de recul par rapport aux innovations indispensables dans le secteur agricole de l’UE, dont la compétitivité est en baisse au niveau mondial. D’un autre côté, certaines ONG ont salué cette décision, affirmant qu’elle avait porté un coup sévère à la tentative de l’industrie « de faire passer les OGM en Europe ».

 

Supporter

Measure co-financed by the European Union

Le contenu du présent rapport ou de la présente publication reflète uniquement la position de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n’assume aucune responsabilité quant à l’usage qui pourrait être fait des informations qu’il/qu’elle contient.

From Twitter

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER