L’agriculture du carbone : la nouvelle tendance en Europe ?

Un fonctionnaire de l’UE a déclaré à EURACTIV que la Commission avait l’intention de donner le coup d’envoi et d’intensifier les actions d’agriculture carbone menées par les exploitants afin d’encourager les pratiques sur les écosystèmes naturels qui augmentent la séquestration du carbone. [Shutterstock/Vaclav Volrab]

L’objectif de l’agriculture du carbone est de réduire le dioxyde de carbone (CO2) présent dans l’atmosphère.

Ce terme renvoie aux diverses méthodes agricoles mises en place par les agriculteurs pour contribuer à la lutte contre le changement climatique. Il comprend entre autres des pratiques telles que la rotation des cultures, les cultures de couverture, le travail réduit du sol ainsi que l’épandage d’azote de précision.

Un fonctionnaire de l’UE a déclaré à EURACTIV que la Commission avait l’intention de donner le coup d’envoi et d’intensifier les actions d’agriculture carbone menées par les exploitants afin d’encourager les pratiques sur les écosystèmes naturels qui augmentent la séquestration du carbone.

« Ces actions permettront au secteur terrestre de contribuer aux efforts d’atténuation de l’Union, ouvrant la voie à une politique d’émissions négatives à l’avenir, combinée à de solides bénéfices en termes de biodiversité et de fourniture de services écosystémiques », a déclaré le fonctionnaire, ajoutant qu’une proposition législative pour la certification de l’élimination du carbone est prévue pour le dernier trimestre de 2022.

Dans cette édition spéciale, EURACTIV et ses partenaires à travers l’Europe examineront les perspectives de l’agriculture carbone, son application au niveau national ainsi que les défis auxquels les agriculteurs européens devraient être confrontés.

Subscribe to our newsletters

Subscribe