INFOGRAPHIE: limiter les flux financiers illicites, une ressource pour l’Afrique

Promoted content

Ces 50 dernières années, l’Afrique aurait perdu plus de 1000 milliards de dollars de flux financiers illicites (FFI). Cette somme équivaut à toute l’aide publique au développement (APD) reçue par l’Afrique durant la même période. Actuellement, les pertes liées aux FFI en Afrique sont estimées à 50 milliards de dollars par an.

La situation actuelle sur la scène internationale rend les défis posés par les FFI encore plus colossaux. Les ressources que l’Afrique reçoit de ses partenaires extérieurs sous la forme d’aide publique au développement stagnent à cause des problèmes économiques des partenaires, qui cherchent à réduire leurs dépenses. L’Afrique doit donc chercher à financier elle-même son programme de développement et réduire sa dépendance vis-à-vis des APD.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.