Yvo de Boer : inviter le secteur privé aux discussions climatiques de l’ONU

Yvo-de-Boer small.jpg

Yvo de Boer, l'ancien responsable du climat à l'ONU, a demandé que le secteur privé puisse participer aux négociations internationales et contribuer à hauteur de 100 milliards de dollars par an au Fonds climatique vert via un nouveau mécanisme de consultation.

Entre 2006 et 2010, Yvo de Boer fut secrétaire exécutif de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Ancien responsable du service du changement climatique aux Pays-Bas, il travaille actuellement comme conseiller pour KPMG, une société de conseil internationale.

Il s'est confié à Arthur Nielsen d'EURACTIV.

Pour lire une version résumée de cet entretien, veuillez cliquer ici.

Subscribe to our newsletters

Subscribe