L’UE maintient les budgets de l’aide au développement

L’aide au développement européenne ne subit pas de coupes nettes par rapport à la période 2007-2013. Les professionnels dénoncent malgré tout un manque d’ambition.

Ni débats, ni surprise. Les négociations sur l’aide au développement dans le budget 2014-2020 ont été rapides. Elles ont abouti à un résultat quasiment identique à la dernière proposition d’Herman Von Rompuy, qui équivaut à reconduire le même niveau de dépenses qu’en 2007-2013.

Lire Budget 2014-2020 : le détail des chiffres

L’enveloppe « Europe, acteur global », financera l’action extérieure de l’UE à hauteur de 58,704 milliards d’euros. Le Fonds européen de développement (FED), réservé aux pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), sera abondé de 26,984 milliards d’euros pour les sept prochaines années.

Initialement, la Commission préconisait de relever les deux budgets, à hauteur de 70 et de 30,3 milliards d’euros.

La réduction des ambitions par rapport à la proposition initiale de l’exécutif européen suscite le mécontentement des professionnels du secteur, ONG et parlementaires. 

« Nous sommes très déçus par ce budget, qui n’est pas à la hauteur des ambitions européennes. Mais cela aurait pu être pire, » reconnaît Lars Bosselmann, chargé des questions budgétaires chez Concord, la fédération des ONG du développement.  

Chercheuse au think tank britannique Overseas Development Institute Mikaela Gavas rappelle que « la rubrique consacrée à l’administration de l’UE dispose de plus de budgets que l’action extérieure de l’UE ». Un « signal » qui ne lui semble « pas positif ». 

Cliquer sur l’infographie pour avoir le détail des chiffres en plus grand format

EUBUDGET-14022013-FR-RIBBON

Subscribe to our newsletters

Subscribe