Les hôtels espagnols se préparent à des rénovations efficaces sur le plan énergétique

Spain Hotel.jpg

Les hôteliers espagnols peuvent à présent rénover leurs bâtiments en vue d’en améliorer l’efficacité énergétique avec l’aide d’un outil en ligne qui calcule leurs besoins, leurs coûts et les retours sur investissement.

 

Cet outil en ligne a été mis au point par l'Organisation mondiale du tourisme des Nations unies et a été cofinancé par l'Agence exécutive pour la compétitivité et l'innovation (EACI), un organisme en charge d'initiatives dans les domaines de l'énergie, de l'entrepreneuriat et de l'innovation pour la Commission européenne.

 

Le projet « Solutions énergétiques pour l’hôtellerie » (HES en anglais), déjà en place en Allemagne, en Bulgarie et en France, a pour but d'évaluer les solutions d'économies d'énergie les plus efficaces pour les hôteliers espagnols grâce à des informations spécifiques fournies par d'autres propriétaires d'hôtels.

 

« Des milliers d’hôteliers ont déjà eu accès à la version en anglais de cet outil gratuit, qui leur a fait économiser de l’argent et permis d’atténuer leur impact environnemental », a déclaré le secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai, à l'occasion de la Journée mondiale du tourisme le 27 septembre dernier.

 

« Maintenant qu’il existe une version en espagnol, des milliers d’autres auront aussi la possibilité et la même responsabilité de réduire leurs émissions de carbone », a-t-il ajouté.

 

Les hôtels et les autres types d'hébergement représentent 2 % des 5 % d'émissions de CO2 que représente le tourisme.

 

Le HES se concentre uniquement sur les hôtels européens de taille petite à moyenne, car selon ses créateurs, « les PME sont généralement moins proactives sur l'environnement en comparaison aux grandes chaînes hôtelières ». L'objectif est d'accroître leur efficacité énergétique de 20 % et leur utilisation d'énergie renouvelable de 10 %.

 

Les directeurs d'hôtels qui utiliseront cet outil devront rédiger un rapport sur les performances énergétiques actuelles du bâtiment. Ils recevront ensuite des propositions pour améliorer leur efficacité énergétique et accroître leur consommation d'énergie renouvelable.

 

Ils pourront bénéficier d'un calculateur de coûts en ligne pour évaluer l'investissement nécessaire et le temps qu'il leur faudra pour rentrer dans leurs frais. Ils pourront ainsi déterminer si cette option est rentable pour leur établissement.

 

« Nombreux sont les acteurs du secteur touristique qui ont ouvert la voie en ce qui concerne la conception et l’adoption de solutions énergétiques propres. Dans certaines régions, on a pu réduire dans des proportions allant jusqu’à 40 pour cent la consommation d’énergie et les émissions de carbone grâce à des initiatives telles que les outils en ligne des Solutions énergétiques pour l’hôtellerie », a expliqué le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

 

La province de Valladolid (Diputación Provincial de Valladolid) a été la première à lancer cette initiative en Espagne.

 

« Cela va dans le sens de quatre piliers essentiels de notre institution : la promotion de la langue espagnole, la promotion du tourisme, l’utilisation des nouvelles technologies et l’augmentation de l’efficacité énergétique et de la durabilité environnementale du secteur touristique », a déclaré Jesús Julio Carnero, le président de la province.

 

Les Solutions énergétiques pour l’hôtellerie (HES) sont la plus grande initiative européenne dans le secteur de l'hôtellerie pour accroître l'efficacité énergétique des hôtels de petite à moyenne taille de 20 % et leur consommation d'énergie renouvelable de 10 %.

 

Lancé par l'OMT, ce projet est cofinancé par l'Agence exécutive pour la compétitivité et l'innovation et mis en oeuvre en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), l'International Hotel & Restaurant Association (IHRA), le European Renewable Energy Council (EREC) et l'Agence française de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME).

 

Ce projet a pour objectif de pousser les PME à utiliser des technologies d'efficacité énergétique et d'énergie renouvelable actuellement disponibles.

 

Il a été créé suite à la définition des objectifs de l'UE dans le cadre du processus de la déclaration de Davos en 2007 portant sur le secteur du tourisme. Voici certains de ses principaux objectifs :

  • adapter les entreprises et les destinations touristiques aux conditions du changement climatique ;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre ;
  • soutenir les investissements dans l'efficacité énergétique et l'utilisation d'énergies renouvelables et de technologies vertes.

Organisation mondiale du tourisme

Commission européenne

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.