Le Nutri-score fait son entrée en Allemagne

Le Nutri-score doit simplifier la reconnaissance et la comparaison de la qualité nutritionnelle des denrées alimentaires pour les consommateurs. [EPA-EFE/CLEMENS BILAN]

Longtemps contesté, le Nutri-score a désormais été instauré dans le paysage alimentaire d’outre-Rhin. Il pourra être utilisé par le secteur concerné à partir du vendredi 6 novembre. Un article d’Euractiv Allemagne.

Le Nutri-score doit simplifier la reconnaissance et la comparaison de la qualité nutritionnelle des denrées alimentaires pour les consommateurs. Ainsi, il utilise un code couleur combiné à l’ordre alphabétique – allant du vert « A » au rouge « E ». Dans un communiqué de presse, le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL) indique que chaque logo est établi sur la base d’un score prenant en compte pour 100 gr ou 100 mL de produit, la teneur en nutriments à favoriser et en nutriments à limiter.

L’étiquette devrait figurer à l’avant des emballages de denrées alimentaires à partir de vendredi (6 novembre) et refléter leur qualité nutritionnelle. Elle n’est toutefois pas obligatoire pour les entreprises du secteur. En outre, la France et la Belgique ont déjà introduit un système semblable.

Après la France, le Nutri-Score pourrait s’exporter en Europe

La France vient d’adopter un code couleur permettant de mieux informer les consommateurs sur la qualité nutritionnelle des aliments. Et compte maintenant encourager l’utilisation du Nutri-Score au niveau européen.

Nutri-score, « made in France »

« Désormais, l’économie et le commerce doivent suivre. Le Nutri-score offre des informations facilement compréhensibles et comparables pour les consommateurs. Il leur apporte donc une aide précieuse pour les orienter dans les rayons des supermarchés », a expliqué Julia Klöckner, ministre allemande de l’Alimentation et de l’Agriculture.

Par ailleurs, l’étiquette a longtemps été contestée en Allemagne. Les organisations de protections des consommateurs exigeaient certes sans cesse que ce dispositif nutritionnel français soit appliqué en Allemagne, mais Mme Klöckner s’y était toujours opposée, arguant que le pays devait développer son propre système.

Jeudi matin, le ministère BMEL a finalement annoncé qu’une ordonnance avait été publiée dans le Journal officiel fédéral, permettant l’entrée en vigueur du Nutri-score en Allemagne à partir de demain.

Sept pays de l'UE s'opposent au système d’étiquetage des aliments Nutri-Score

Le système d’étiquetage des denrées alimentaires continue à diviser les États européens. La fronde est menée par l’Italie, qui s’oppose à un dispositif qui attribuerait la vignette rouge à de nombreux produits du régime méditerranéen. Un article d’Euractiv Italie.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer