Bruxelles riposte dans la querelle entre Boeing et Airbus

A Boeing 737-800 Next Generation (NG) aircraft is pictured on the website of Dobrolyot [Photo: Dobrolyot]

A Boeing 737-800 Next Generation (NG) aircraft is pictured on the website of Dobrolyot [Photo: Dobrolyot] [Photo: Dobrolyot]

L’UE envisage d’imposer plus de 19 milliards d’euros de nouveaux droits de douane aux États-Unis en réponse aux subventions accordées au constructeur d’avions Boeing, ont déclaré à Euractiv des fonctionnaires européens.

La Commission européenne devrait envoyer aux États membres vendredi 12 avril une liste des produits américains qui pourraient être affectés par de nouveaux droits de douane. La valeur totale de ces exportations sur le marché européen est d’environ 19 milliards d’euros.

Le montant est beaucoup plus élevé que l’estimation initiale faite par la Commission, qui avait estimé que le montant potentiel de ces droits de douanes pourrait s’élever à 12 milliards d’euros.

Boeing reçoit encore des subventions de Washington selon l’UE

Le constructeur aéronautique Boeing continue de bénéficier de subventions américaines, même si Washington affirme le contraire, a annoncé l’Union européenne hier (25 septembre). Il s’agit du rebondissement dans ce combat commercial entre l’Europe et les Etats-Unis.

La liste devrait être publiée mercredi prochain pour consultation publique.

Elle s’inscrit dans le cadre des travaux préparatoires en réaction aux subventions américaines accordées par l’État de Washington à Boeing, dans le long différend entre l’UE et les États-Unis au sujet de l’aide financière qu’ils ont accordée à leurs champions respectifs de l’aéronautique.

Plus tôt cette semaine, le président américain Donald Trump avait déclaré que de nouveaux droits de douane seraient imposés aux produits européens en réponse aux subventions accordées à Airbus.

Malgré l’estimation initiale d’environ 11 milliards d’euros, la liste des produits susceptibles de faire l’objet de sanctions dressée par les États-Unis s’élevait finalement à environ 19 milliards de dollars, dont environ 10 milliards pour les produits agroalimentaires, 4,5 milliards pour les produits industriels et environ 3,5 milliards pour les avions et pièces détachées.

« S’ils gonflent leur liste, nous ferons la même chose », a déclaré un diplomate.

Feu vert aux négociations commerciales entre l'Europe et les Etats-Unis, malgré l’opposition française

L’Europe devrait reprendre les négociations commerciales avec les États-Unis après l’accord des ambassadeurs à un mandat de la Commission européenne pour mener les pourparlers au nom des 28 États membres.

Un fonctionnaire de la Commission contacté par Euractiv a refusé tout commentaire à ce stade.

La décision finale sur le volume des sanctions autorisées en réponse aux affaires Boeing et Airbus sera prise par un arbitre de l’OMC.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.