La droite assoit sa position de leader aux Européennes

(Credit:[Wlad74/Shutterstock])

La droite est donnée en tête des dernières projections de vote pour les élections européennes de mai. Elle confirme ainsi sa position de leader pour le prochain scrutin européen.

L’écart reste faible entre les deux principaux partis européens pour les prochaines élections européennes. Mais c’est la droite qui l’emporterait avec 214 sièges, contre 208 pour les socialistes, selon les dernières estimations publiées par Pollwatch le 3 avril 2014. La droite obtient ainsi 3 sièges supplémentaires par rapport au dernier sondage du 28 marsIl y a un mois, les socialistes européens étaient donnés gagnants. 

>>Lire: Un sondage place les socialistes en pole position au Parlement européen

Le groupe des libéraux (ADLE) se maintient en troisième position avec 60 sièges, talonné par l’alliance de l’extrême gauche européenne (GUE/NGL) qui comptabilise 51 sièges. Les Verts européens conservent, à un près, le même nombre de sièges (44).

En France, le dernier sondage effectué par l’Ifop pour Paris Match et Sud Radio dresse un tableau différent. Si les élections avaient lieu dimanche, ce sont les listes du Front national l’emporteraient avec 24 % des voix, juste devant l’UMP (23 %), suivi du Parti socialiste allié au PRG avec 21 % des voix. 

Les listes UDI-Modem suivent de loin l’alliance socialiste/ PRG, avec 9 % des voix. En cinquième position, le Front de gauche totalise 8 % des voix. Vient ensuite, Europe-Ecologie-Lest-Verts avec 7,5 % des voix, alors même que le parti écolo était donné grand gagnant du scrutin européen.

>>Lire: Les élections européennes promettent d’être serrées

Parmi les formation politiques plus modestes, le Nouveau Parti anticapitaliste d’Olivier Besansnot  recueille 2% des intentions de vote, Debout la République de Nicolas Dupont Aignan 1,5%), tandis que Nouvelle Donne et Lutte ouvrière totalise 1% des intentions de vote des personnes sondées. Enfin, 1,5% des personnes sondées voteraient pour une autre des nombreuses listes se présentant lors du scrutin européen.

L’une des informations frappantes du sondage est le fort taux d’abstention, près de 61 %.

L'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne entraîne des modifications dans l'organisation des institutions européennes, notamment en ce qui concerne la nomination de ses dirigeants. Pour combler le déficit démocratique souvent reproché à l'UE, il est prévu que le Conseil de l'Union européenne tienne compte du résultat des élections, et choisisse le président de la Commission européenne au sein du principal parti élu au Parlement européen.

Les différents partis s'efforcent par ailleurs d'apporter plus de transparence dans l'établissement des listes de candidatures pour les élections européennes. Chez les Verts, les citoyens européens peuvent ainsi voter sur Internet en faveur des candidats de leur choix. D'autres partis ont tenté d'établir des listes tôt. La droite est la dernière à présenter ses listes pour les élections, et elle le fait petit à petit.

  • 22-25 mai: Elections européennes

PollWatch 2014

 

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer