Les anciens ministres de Nicolas Sarkozy dominent sur les listes de l’UMP

jean-francois_cope.jpg

L’UMP a annoncé le 21 janvier ses principales têtes de liste pour les élections européennes de mai 2014. Les deux anciennes ministres Michèle Alliot-Marie et Nadine Morano sont investies dans le Sud-Ouest et l’Est. 

L’ UMP a validé mardi ses têtes de listes pour les élections européennes après de longues négociations.  Quatre anciens ministres de Nicolas Sarkozy font partie du casting.

Dans le Sud-Ouest, l’ancienne ministre Michèle Alliot-Marie sera accompagnée de Franck Proust. Candidate malheureuse aux élections législatives de 2012, Michèle Alliot-Marie retrouve ainsi un mandat électoral, et déloge au passage Alain Lamassoure, qui se retrouve  tête de liste en Ile-de-France avec Rachida Dati, élue sortante et ancienne garde des Sceaux sous le gouvernement de François Fillon.

Comme prévu, la candidature controversée de l’ancienne ministre Nadine Morano a été validée dans la circonscription de l’Est, où elle sera  secondée par Arnaud Danjean (sortant).

Dans la grande circonscription du Centre, le sortant Brice Hortefeux, également ancien ministre a été investi, mais la deuxième partie du binôme reste inconnue. Dans le Sud-Est, on retrouve Renaud Muselier et  Françoise Grossetête (sortante).

Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet du président de l’UMP Jean-François Copé, est quant à lui investi dans le Nord-Ouest avec la députée européenne sortante Tokia Saïfi.

Enfin, Maurice Ponga  est investi dans la circonscription Outre-mer (section pacifique).

Les candidats proposés  par la Commission Nationale d’Investiture de l’UMP doivent maintenant être validés par le  Conseil National le 25 janvier prochain.  

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer