Paris envoie une note de protestation au Premier ministre albanais

Edi Rama, Premier ministre albanais. EPA-EFE/Malton Dibra

Paris envoie une note de protestation au Premier ministre albanais. L’ambassade de France à Tirana a adressé une note de protestation au ministère albanais des Affaires européennes et étrangères contre le Premier ministre Edi Rama.

La critique d’Edi Rama contre l’UE pour le manque de soutien envers les Balkans occidentaux dans le processus de vaccination est « inadéquate », a écrit l’ambassade. Les affirmations de M. Rama concernant l’existence de vaccins de réserve qui ne peuvent pas être utilisés en France sont fausses, fait savoir Paris, d’après le Tirana Times.

« Nous voulons vous rappeler que chaque année, l’UE est le plus grand donateur en Albanie, avec plus de 100 millions d’euros, dans divers secteurs. Sur le plan de la pandémie, la Commission européenne a informé le 8 janvier que le portefeuille mondial de l’UE, fort de 2,3 milliards de doses, n’était pas seulement disponible pour les pays de l’UE, mais aussi pour les pays voisins », a noté l’ambassade.

« Je n’ai attaqué aucun allié, et encore moins la France dans ce cas », a écrit le Premier ministre Edi Rama sur son profil Facebook, ajoutant que « j’ai soulevé le caractère particulier du silence [européen] dans cette situation particulière. S’agissant du processus de vaccination, je campe sur mes positions ! Délaisser les pays de la région [des Balkans] dans la distribution du vaccin contre la Covid-19 […] n’est pas justifié », a conclu M. Rama.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer