Prodi : Le Traité modificatif, ‘le meilleur compromis que l’on pouvait trouver’

romano_prodi_big.jpg

Le premier ministre italien et ancien président de la Commission, Romano Prodi, se confie à EURACTIV Slovaquie sur le nouveau Traité européen et sur son souhait de voir une Union européenne plus forte. Il soutient qu’une intégration à deux vitesses est parfois nécessaire pour avancer.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.